Top

Alcool au travail, les pleins pouvoirs pour l’employeur

le 7 juillet 2014 à 10:13 

Alcool_travailUn nouveau décret qui vient modifier le code du travail, donne le pouvoir aux employeurs d’interdire ou non la consommation d’alcool sur le lieu de travail. Un changement qui bousculera certainement les habitudes de certains adeptes des pots de départ.

Si de manière générale, consommer de l’alcool au travail n’est pas recommandé, il existait tout de même quelques exceptions à la règle lors de fête entre collègues ou de pots de départ. Une coutume qui pourrait bien disparaitre avec ce nouveau décret paru le 1er juillet dernier. En effet, les employeurs peuvent désormais décider d’autoriser ou non la consommation d’alcool au sein de l’entreprise via un règlement intérieur ou une note de service.

Comme le précise ce texte, les employeurs ont donc maintenant « les moyens d’assumer l’obligation de sécurité de résultat qui leur incombe en matière de préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs, et de prévenir tout risque d’accident ». Car l’arrêté rappelle que « la responsabilité civile et pénale des employeurs est particulièrement engagée ». Quelques alcools légers comme la bière, le vin ou le cidre étaient en effet autorisés en vertu de l’article R. 4228-20 du Code du travail, mais dans « un objectif de prévention », toutes ces boissons pourront désormais être interdites.

Crédits photo : Jon Sullivan

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom