Top

Vladimir Poutine vient d’annoncer qu’il se présenterait pour un quatrième mandat

le 7 décembre 2017 à 10:53 

L’expression consacrée est généralement « bon, ça c’est fait ». Vladimir Poutine, a annoncé mercredi qu’il se présenterait pour un quatrième mandat à l’élection de mars 2018. Cela met fin à un vrai-faux suspense sur les intentions du résident du Kremlin. En cas de victoire, il serait aux commandes de la Russie jusqu’en 2024, et cela ferait de lui le dirigeant russe à la plus longue longévité au pouvoir derrière un certain Joseph Staline.

Il a fait une annonce simple, en marge d’une rencontre avec les ouvriers d’une usine à Nijni Novgorod, sur la Volga, retransmise en direct à la télévision, « j’annonce ma candidature au poste de président de la Russie ». Le président Poutine 65 ans maintenant, a précisé « la Russie va continuer d’aller de l’avant. Et dans ce mouvement en avant, personne ne l’arrêtera jamais« .

On voit mal comment et qui pourrait à l’heure actuelle empêcher l’actuel dirigeant de la Russie de se faire réélire. Arrivé au pouvoir en 2000, après avoir été Premier ministre du président Boris Eltsine en 1999, il s’est attelé à flatter et à redonner aux Russes la fierté, qui confine souvent à un nationalisme exacerbé, de leur pays. A ce titre, Vladimir Poutine représente pour de très nombreux Russes, l’homme de la stabilité et du retour de la « grande Russie ».

Cette déclaration de candidature, a évidemment entraîné une série de réactions favorables largement relayées par les médias russes. « C’est un vrai leader national, et les gens le respectent beaucoup« , assure la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matvienko. « Vladimir Poutine a toujours fait tout son possible pour protéger les gens et le pays pendant les moments les plus durs« , souligne le président de la Douma, Viatcheslav Volodine.

Comme souvent, il est difficile de trouver des réactions et des commentaires de voix discordantes dans ce flot de réactions, qui vont de l’enthousiasme à la résignation. Il faut aller du côté de Twitter, pour trouver un message du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, qui ironise sur la longévité politique du président russe, « à mon avis, c’est beaucoup. Je propose de nous y opposer« .

Le dernier sondage publié en novembre par le centre indépendant Levada, donne à Vladimir Poutine 53 % d’intentions de vote, ce qui fait dire au politologue russe Konstantin Kalatchev, « la véritable intrigue n’est pas le résultat de l’élection, mais ce qui se passera après 2024« .

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

On l’aura bien compris, que ce soit au niveau national ou international, il faudra faire avec Vladimir Poutine, qui se verrait certainement bien devenir « le père des peuples ».

Crédit photo : Epoc

 

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom