Top

Bientôt des pansements en peau de poisson, pour soigner les brûlures

le 8 mars 2017 à 12:35 

Si je vous dis « Tilapia », spontanément, vous imaginez plutôt un barbecue avec des amis avec un bon gros poisson qui grille. On pourra peut-être bientôt imaginer aussi la peau de Tilapia sous forme de patchs pour être utilisé efficacement dans le cadre de la cicatrisation des lésions de peau consécutives à une brûlure.
Au Brésil, le Dr Edmar Maciel, spécialiste en chirurgie plastique et réparatrice à l’institut José Frota de Fortaleza, mène actuellement une étude clinique préliminaire sur une cinquantaine de personnes. Celle-ci, servira à évaluer si l’application de peau de Tilapia sous forme de patchs est efficace pour la guérison de brûlures touchant l’épiderme, et même le derme, c’est-à-dire des blessures allant jusqu’au deuxième degré.
Pour le moment, les résultats sont encourageants, cependant, bien que ceux-ci ne soient pas encore publiés, le médecin brésilien indique, dans une interview donnée au Dailymail, que ces peaux de poisson procurent un effet apaisant et curatif sur les lésions causées par des brûlures.
Le Dr Eric Dantzer, chirurgien plasticien au service des grands brûlés de l’hôpital, précise « qu’il s’agit d’une couverture biologique transitoire, et que cela ne concerne que les brûlures du deuxième degré ». Pour les brûlures du troisième degré, cela ne change rien, car il faut continuer à avoir recours à « de la chirurgie et une autogreffe », c’est-à-dire, une greffe effectuée à partir d’un prélèvement de leurs propres tissus généralement de la peau du cuir chevelu.
Ce nouveau procédé, à base de peau de tilapia, pourrait s’avérer très utile, car bien moins couteux par exemple que les pansements biologiques utilisés en France en peau de porc ou les pansements constitués avec les membranes amniotiques humaines, celles qui entourent le fœtus pendant la grossesse et qui sont récupérées lors des naissances par césarienne. C’est donc pour le Dr Eric Dantzer « une solution intéressante sur le plan économique par rapport aux produits manufacturés ». A ce titre, de nombreux pays émergents pourraient être les premiers intéressés par cette nouvelle technique.

Crédit photo :  Matt Allen

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom