Top

Sud Soudan : la naissance du 54e état africain vient de naître en Afrique

le 9 juillet 2011 à 13:15 

C’est ce 9 Juillet 2011 qu’un 54e Etat africain est né cédant sa place de plus grand pays d’Afrique à l’Algérie. Cette partie du monde, longtemps en proie à la guerre civile, devient aussi le 193ème pays et la plus jeune nation au monde, selon la liste des Nations Unies.

L’Etat du Sud-Soudan, avec Juba comme capitale, est officiellement reconnu en premier par Khartoum malgré quelques questions restées en suspens, et non des moindres d’ailleurs, notamment celles relatives au partage des richesses que recèle le pays, sachant que les gisements de pétrole se localisent dans le sud alors que les raffineries se trouvent au Nord. Autres questions qui restent à traiter, le statut des régions comme celle d’Abyei ou encore le dossier de la citoyenneté.

Des célébrations en grande pompe aujourd’hui à Juba qui voit la présence, outre du président soudanais, Omar El-Bachir, celle du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, ainsi que les représentants de la Ligue arabe, de l’Union africaine et de l’Union européenne.

C’est le chef du Parlement sud-soudanais, James Wanni Igga, qui a annoncé  la « déclaration d’indépendance du Sud-Soudan », devant des dizaines de milliers  d’habitants en liesse.

Une indépendance aux forceps, épilogue de deux décennies de guerre civile ayant coûté au peuple soudanais des millions de morts et des milliers de déplacés, alors que personne ne pariait encore sur cette indépendance. Le 9 janvier 2011, près de 99% des votants ont opté pour la séparation du sud avec le nord du Soudan lors d’un référendum organisé dans le cadre de l’accord de paix global (CPA) qui a mis fin, en janvier 2005, à plus de deux décennies de guerre civile entre les deux parties.

Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé  ce matin à l’aéroport de Juba, désormais capitale du Sud-Soudan, pour la cérémonie de son indépendance, a rapporté la télévision d’Etat.

Omar El-Bachir reçu par Salva Kiir à Juba

Omar El-Bachir qui a été reçu par le dirigeant sudiste, Salva Kiir, avait insisté, hier soir, sur la nécessité de coopérer avec le Sud-Soudan, notamment en matière de sécurité. « Nous coopérerons surtout en ce qui concerne la sécurité des frontières pour favoriser les échanges et faciliter la circulation des personnes et des biens », a déclaré M. El-Bachir lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, arrivé à Khartoum vendredi, rapporte ce matin l’APS.  S’exprimant peu avant la proclamation officielle de l’indépendance du Sud-Soudan, le président El-Bachir a réaffirmé la volonté de son pays d’ « aider le Sud-Soudan » et a assuré que Khartoum serait prêt à « coopérer avec le Sud-Soudan pour l’assister dans la phase d’établissement d’un Etat pour que ce dernier devienne stable, sûr et développé ».

« Nous avons respecté toutes les dispositions de l’Accord de paix global (CPA) et respecté le désir des fils du Sud-Soudan de créer leur propre Etat », a-t-il ajouté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

2 Réponses à “Sud Soudan : la naissance du 54e état africain vient de naître en Afrique”

  1. NOURREDIne 9 juillet 2011 22:00

    plus grand pays d’afrique
    plus grand pays arabe
    et plus grand pays mediteraneen

  2. Yasser 9 juillet 2011 18:14

    Vive l’Algérie, le plus grand pays d’Afrique 😀

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom