Top

Le nucléaire, une énergie trop méconnue

le 9 juillet 2014 à 16:26 

Centrale nucleaireLe nucléaire a beau fournir plus de 70% de l’électricité française, cette source d’énergie demeure méconnue par la majorité. C’est ce que révèle ce mardi un sondage Ifop pour l’Association des comités et commissions locales d’information (ANCCLI) sur le nucléaire, publié dans Le Parisien.

Les français connaissent-ils l’énergie nucléaire? A en juger par les résultats d’un sondage Ifop pour l’Association des comités et commissions locales d’information (ANCCLI) publié ce mardi dans le Parisien, il semblerait que non.

Lorsque les Français sont interrogés sur les termes qu’ils associent au nucléaire, ils choisissent en premier des qualificatifs neutres, factuels, tels «électricité» (48%) ou «centrale» (41%).

Et pourtant, le mot « emploi » devrait être cité également puisque selon une étude réalisée par le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers Advisory, « le secteur nucléaire emploie directement 125 000 personnes sur l’ensemble du territoire ». L’étude ajoute qu’ en « prenant en compte les emplois indirects ainsi que les emplois induits par le pouvoir d’achat des employés, le secteur soutient au total 410 000 emplois, soit près de 2 % de l’emploi français« .

C’est pourquoi les saillies anti-nucléaires des écologistes sont constamment écartées par les gouvernement, de droite comme de gauche. La filière nucléaire est une des rares filières qui recrutent actuellement, il serait donc suicidaire de l’empêcher de se développer.

De plus, mais les français ne le savent peut-être pas, le nucléaire permet de maintenir un prix de l’électricité relativement bas. Le prix du MWh, majoritairement issu du nucléaire, permet à l’Hexagone de se placer au 9ème rang des 28 États-membres de l’UE, et au 1er rang par rapport à ses voisins (Espagne, Italie, Belgique, Allemagne). Alors que le prix de l’électricité augmente partout en Europe (entre 2000 et 2013, la facture d’électricité d’un ménage allemand a augmenté de 80%), l’électricité française reste l’une des moins chères d’Europe, d’après le rapport « La politique de développement des énergies renouvelables » de la Cour des Comptes, publié en juillet 2013.

Le gouvernement ne s’y trompe pas et vient de réaffirmer l’importance de la filière nucléaire dans le mix énergétique français et le rôle majeur qu’elle jouera dans la transition énergétique. Cependant, affirmer cela sans faire oeuvre de pédagogie afin d’expliquer la réalité du secteur ne peut qu’entraîner une possible défiance de la part des citoyens. Le débat autour du nucléaire ne doit pas être phagocyté par les écologistes, il est temps que l’on entende chercheurs et syndicats!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom