Top

La gourmandise pour combler le trou de la Sécu

le 9 novembre 2012 à 11:19 

Nutella, glaces, confiseries, gâteaux, pizzas, etc. se trouvent dans le collimateur de la commission des affaires sociales du Sénat. Le projet de loi pour le financement de la Sécu compte bien profiter de tous ces produits alimentaires dont on est friand, pour renflouer les caisses.

On propose non moins de multiplier par quatre la taxe sur l’huile de palme, et cette hausse de 300% aura évidemment une répercussion sur le prix les produits qui en contiennent.

Dans le dossier de presse présentant ce projet de loi, on apprend que cette huile « est notamment incorporée dans les produits de biscuiterie et dans l’alimentation salée ou sucrée à destination des enfants ». Une note de bas de page précise : « Chips, nutella, glaces, confiseries, gâteaux, plats préparés, pizzas… »

Comme me disais encore hier ma grand-mère, « il n’y a pas de petites économie », surtout pour réduire un déficit de 19,3 milliards d’euros en 2012 à 13,9 milliards en 2013. Les gourmands seront contents de participer activement aux réapprovisionnements des caisses, aux côtés des buveurs de bières, des fumeurs et des fans de boissons de boissons énergisantes.

Au sein des 4,6 milliards des nouvelles recettes votées par l’Assemblée, on trouve 480 millions d’euros côté bière (+5 centimes par 25 cl), 125 millions côté tabac (+30 centimes par parquet) et 20 millions côté boisson énergisantes (+12,5 centimes par canette de Red Bull).

Si cette prochaine taxe sur l’huile de palme est adoptée, ce sera un gain de 40 millions d’euros, avec une augmentation de 6 centimes par kilo de Nutella.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom