Top

Affaire des quotas: Laurent Blanc avoue regretter ses propos

le 10 mai 2011 à 20:19 

Laurent Blanc a été interrogé lors de l’audition pour cette affaire de quotas, et a déclaré regretter ses propos tenus lors de la réunion du 8 novembre 2010 dernier, dans le cadre des deux enquêtes diligentées par la FFF d’une part et par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Durant cette audition qui est resté secrète, certains de ses propos se sont tout de même été échappés de la salle d’audition par le biais de l’AFP.

La posture du sélectionneur national est pour le moins équivoque. Il regrette le contenu de cette réunion informelle de novembre 2010 mais ne s’est pas senti directement concerné. En revanche, selon l’AFP, François Blaquart, le DTN et peut être Eric Mombaerts, le sélectionneur des Espoirs, risquent gros.

«Laurent Blanc a regretté certains propos tenus lors de la fameuse réunion du 8 novembre 2010 sur les quotas, comme il l’a dévoilé, hier, lundi, lors de son audition en région parisienne. Le sélectionneur national n’a pas nié la réalité de la conversation et a regretté certains propos tenus, soulignant au passage que «cette discussion ne le concernait pas directement». Par ailleurs, les enquêtes ont surtout pointé la responsabilité de celui à l’origine des conversations (François Blaquart, directeur technique national, ndlr) et un manque de circulation de l’information à la FFF, selon une source proche du dossier. Les premières conclusions de l’enquête du ministère des Sports seront commentées ce mardi par la ministre Chantal Jouanno, alors que le Conseil fédéral se penchera jeudi sur les conclusions de l’enquête interne de la FFF.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (31 votes, moyenne: 4,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom