Top

Sahara Occidental : Le Parlement panafricain interpelle l’UA pour l’indépendance

le 10 octobre 2011 à 11:42 

Les parlementaires panafricains réunis à Midrand (Johannesburg) lors de la 5ème session ordinaire de la 2e législature du Parlement panafricain (PAP) ont interpellé l’Union africaine (UA) pour qu’elle prenne des décisions à même de mettre fin à la colonisation de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) par le Maroc.

Sur la base du rapport de la mission d’information, conduite du 11 au 16 juillet dernier par Juliana Kantengwa du PAP en République Arabe Sahraouie Démocratique, sous l’égide de la Commission permanente de la coopération, des relations internationales et du règlement des conflits, les parlementaires africains se sont fait une idée beaucoup plus précise de ce qui se passe concrètement sur le terrain au Sahara occupé.

Afin d’éclaircir certaines zones d’ombre, les parlementaires africains n’ont pas manqué de porter leur jugement sur le rapport proprement dit. Certains ont estimé que le rapport reflétait la réalité sur le terrain. Plusieurs questions ont été posées par les parlementaires sur la situation, notamment celle concernant le rôle de l’Union africaine.

A ce propos, ils se sont interrogés sur la « passivité » de l’UA et son « impossibilité à résoudre les problèmes des Africains ». Les parlementaires se sont également posés des questions sur les raisons pour lesquelles la mission « ne s’est pas rendue dans les camps des déplacés et des réfugiés pour s’imprégner de la réalité ».

Pour bon nombre de députés, l’Afrique n’est pas indépendante et l’Union africaine « a une faiblesse notoire ». Car, soulignent-ils, « il est décourageant qu’un pays comme le Maroc non membre de l’Union africaine colonise un pays qui en est membre ». En conséquence, l’Union africaine « doit rappeler le rôle dévolu au panel des sages africains », ont-ils estimé.

En réponse à une question relative au non déplacement de la mission dans les camps des déplacés et réfugiés, Juliana Kantengwa a soutenu que son équipe a bel et bien visité les camps, précisant même que « la situation était justement pitoyable » et que « c’est un sentiment de désespoir qui régnait dans les centres médicaux et autres ».

En ce sens, le rapporteur a invité l’Union africaine à prendre ses responsabilités car, selon lui, « c’est une honte que le Maroc continue à coloniser la République Arabe Sahraouie Démocratique ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom