Top

Augmentation de la TVA : un échec programmé et coûteux

le 11 février 2012 à 12:44 

Le rapporteur général du Budget à l’Assemblée nationale a confirmé que le projet de TVA dite sociale ne bénéficierait qu’à hauteur de 25% environ à l’industrie.

Les 13Md€ de prélèvement supplémentaires qui seront imposés aux Français ne bénéficieront donc que pour 3Md€ environ à l’industrie, qui est pourtant la plus directement exposée à la concurrence internationale. Le Gouvernement manque la cible de la compétitivité et agit aux détriments du pouvoir d’achat de tous les Français, en particulier les classes moyennes

Le Gouvernement prétend par ailleurs que ce dispositif permettra la création de 100 000 emplois seulement, ce qui porterait le coût de création d’un emploi à 130 000 euros, alors que le salaire net moyen annuel est de 25 000 euros environ. Le Gouvernement manque la cible de l’emploi, et celle de la bonne gestion des finances publiques.

Il est temps de mettre un terme à ce gâchis.

François Hollande propose un dispositif de 5Md€ ciblés sur la compétitivité, à travers un dispositif d’incitation à l’investissement productif, et la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés pour les PME et les entreprises de taille intermédiaire. Ces mesures ne seront pas financées par des prélèvements injustes sur le pouvoir d’achat des Français mais par des mesures telles que la lutte contre l’optimisation fiscale des grandes entreprises, en particulier celles des très grandes entreprises.

Il propose également 500 000 contrats de génération pour un coût limité par contrat. Il est bien l’heure du changement.

Source : La lettre de Jaurès

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom