Top

Droits des étrangers : Nicolas Sarkozy peut-il tuer la démocratie ?

le 11 février 2012 à 13:34 

Ainsi, on apprend aujourd’hui que Nicolas Sarkozy va annoncer qu’il provoquera deux referendums, confirmant ainsi ce que je supputais hier soir, à savoir que Bruno Roger-Petit avait raison quand il les a annoncés dans Twitter. Gloire à lui !

« Un premier référendum porterait sur le droit des étrangers. Il serait proposé aux Français de confier tout le contentieux au juge administratif, alors que deux juges concurrents s’affrontent actuellement. L’autre référendum porterait sur la formation professionnelle. Les Français devraient répondre si, oui on non, un chômeur peut refuser une formation. »

Intox2007 traite le fond de ces deux questions, qui sont deux aberrations quant à moi, je constate qu’on n’est pas près de remettre le verbe « stigmatiser » dans le fond des tiroirs. La première mesure est destinée à montrer qu’on peut expulser plus rapidement les étrangers et la deuxième porte sur ses fainéants de chômeurs qui refusent une formation qui n’a rien à voir avec ce qu’ils souhaitent faire et qui est probablement obsolète.

Le premier sujet est extrêmement complexe et nécessite une modification de la constitution. Ce sont probablement des pans entiers du droit qui vont tomber et tout une partie de la justice. Passant par le referendum, le Président pourra imposer des discussions sans s’occuper de l’avis des corps intermédiaires, ceux qui connaissent la question. Poser ce genre de question « au peuple » est une aberration, surtout de la part de celui qui nous a imposé le traité de Lisbonne.

Par ces machins, il veut probablement montrer qu’il est un démocrate alors qu’il montre qu’il n’a pas confiance dans la démocratie représentative sauf… quand il s’agit de la souveraineté nationale puisqu’il fait des modifications majeures de la constitution sans consulter le peuple.

Ne nous leurrons pas. Tout ça n’est que du bruit dans une campagne électorale. Une manière de taper sur les étrangers et les chômeurs tout en minimisant l’intérêt de l’élection (ce que je pointais ce matin) puisque, après, on sera consultés !
Ces deux sujets ne sont, au fond, que des points de détail, ils ne vont pas nous faire sortir de la crise économique et ils ne « dessinent » pas un projet de société.

Toutefois, les Français vont le prendre pour ce qu’ils sont : d’éternelles annonces de Nicolas Sarkozy. Ca dure comme ça depuis cinq ans, tous les deux ou trois jours un nouveau truc. Ils sont lassés. Ils n’écoutent même plus.
Mais il ne faudrait pas qu’ils ne votent plus. Et c’est pourtant probablement ce que voudrait le Président. Des referendums pour tuer la démocratie…

Source : La lettre de Jaurès

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Droits des étrangers : Nicolas Sarkozy peut-il tuer la démocratie ?”

  1. millefaces 11 février 2012 16:37

    Peut-il tuer la démocratie ? J’avais l’impression qu’il l’avait déjà fait…
    Il propose des référendums ? Il se fiche de nous ? On a vu ce qu’il en a fait du dernier référendum sur le traité européen…

    Et puis il n’a pas trouvé de meilleure idée de référendum que ces questions de haine ?

    Dommage, il est en train de tuer l’idée de référendum en même temps, alors que selon moi, il faudrait la développer:
    http://millefaces.free.fr/Neopolis/index.php?srub=article&art=14

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom