Top

Gaz en Algérie : La situation revient progressivement à la normale

le 11 février 2012 à 19:19 

Le ministre de l’Energie et des mines, M.Youcef Yousfi, a affirmé samedi à Alger que la distribution du gaz butane sur le territoire national revient progressivement à la normale, après les perturbations enregistrées dans plusieurs wilayas du fait des intempéries. ’’La situation en ce qui concerne le gaz butane est redevenue normale.

La météo s’améliore, ça nous permet d’approvisionner également la population avec l’ouverture des routes qui restaient encore bloquées’’, a-t-il déclaré lors d’une visite d’inspection au centre enfuteur de Sidi Rzine (sud d’Alger) en présence des Pdg de Sonatrach et de Naftal, respectivement Abdelhamid Zerguine et Said Akretch.

Le ministre a ajouté, néanmoins, que ’’la situation reste effectivement difficile à cause des conditions météorologiques exceptionnelles. Nous avons eu quelques difficultés en matière de consignation des ports, notamment à Arzew où on charge le produit, et quelques fois même au port d’Alger’’.’’Nous travaillons jour et nuit’’ pour normaliser la situation, assure-t-il, avant de préciser que ’’la production actuelle est 600.000 bouteilles par jour’’.

Selon M. Yousfi, plus de 100 millions bouteilles sont de gaz butane sont remplies annuellement. ’’Actuellement, la production est de 50% plus élevée que la production normale, et la situation est en train de s’améliorer à partir de ce centre enfûter à Alger. On a donné la priorité aux régions isolées notamment la wilaya de Tizi -Ouzou’ ’, a t-il encore ajouté.

Ssur le prix appliqué par certains spéculateurs sur la bouteille de gaz butane, M.Yousfi a souligné que ’’la spéculation est un phénomène contre lequel il faut lutter et que tout le monde y contribue .Nous contribuons nous-mêmes en chargeant en priorité les camions qui nous viennent directement des APC et des villages isolés’’.

’’Nous avons demandé également aux APC de nous envoyer leurs camions directement ici (à Sidi Rzine) pour combattre la spéculation et c’est qui est en train d’être fait’’, a-t-il dit.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Afin de mieux répondre aux besoins de la population en ces moments de grand froid, le ministre a indiqué que son département ministériel a fait appel également au groupe Sonatrach et à ses filiales.

’’Nous avons demandé également à Sonatrach de mobiliser ses moyens de transport à travers ses sociétés JCB et GTP en particulier’’ pour assurer la disponibilité du gaz butane dans les régions affectées par les intempéries, a expliqué le ministre.

D’autre part, a-t-il déclaré, ’’comme vous avez constaté, les camions sont là et ça contribue également à améliorer la situation. Ces moyens lourds, qui appartiennent à Sonatrach sont mis à la disposition des autorités concernées pour contribuer au déneigement et au dégagement des routes qui restent encore bloquées’’.

Au centre enfûteur de Sidi R’zine, une chaîne de plusieurs centaines de mètres de camions et véhicules de transports de marchandises est visible devant le portail principal. La régulation de la vente de bouteilles de gaz butane est assurée, a-t-on constaté, grâce à des équipes de la gendarmerie nationale.

Et, aux abords immédiats du centre, la circulation automobile est très difficile, avec de gros bouchons à l’approche du centre enfûteur. Le même phénomène est, par ailleurs, constaté au niveau du dépôt de vente de Petrofina de Boufarik où la vente de bouteilles de gaz butane est assurée par les éléments de la gendarmerie du fait d’une très forte demande sur ce produit.

Là également, la circulation automobile est difficile, des bouchons se formant dès l’approche du lieu dit ’’Quatre chemins’’, entre la wilaya d’Alger et la wilaya de Blida. S’agissant par ailleurs de l’alimentation en énergie électrique, M. Yousfi a assuré qu’aujourd’hui ’’la situation en matière d’approvisionnement électrique dans le pays s’améliore.

Il y deux jour, 15.000 foyers manquaient d’électricité et ce matin, entre 1200 et 1500 manquent encore d’énergie électrique. La situation est en train d’être maîtrisée et elle revient à la normale petit à petit’’, a t-il encore affirmé. Il a par, ailleurs, réaffirmé que ’’les équipes de Sonelgaz restent mobilisées pour rétablir le courant électrique le plus tôt possible’’ dans les zones encore touchées par les coupures d’électricité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom