Top

Les Sahraouis demandent seulement de vivre librement sur leur terre

le 11 mai 2011 à 14:09 

 

Le représentant sahraoui en Italie, M. Omar Mih, a indiqué mardi à Rome que le peuple sahraoui demandait simplement de vivre librement sur sa terre, le Sahara occidental occupé illégalement par le Maroc depuis plus de trois décennies.

« Nous ne demandons pas autre chose que de vivre librement sur nos terres », a dit le diplomate sahraoui, soulignant que ce désir des Sahraouis ne pouvait se réaliser sans la mise en oeuvre des résolutions onusiennes réaffirmant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination à travers un référendum sous l’égide des Nations unies ». Intervenant lors de la rencontre « la région méditerranéenne, un cas emblématique: le Sahara occidental », organisé par l’Observatoire méditerranéen de géopolitique et d’anthropologie », M. Mih a souligné que le Maroc avec la complicité de certains pays puissants, notamment la France, niait ce droit au peuple sahraoui.

Le diplomate sahraoui a ajouté que le Front Polisario participait aux négociations informelles avec les autorités marocaines en respectant la résolution onusienne appelant à des négociations sans conditions, soulignant que le Maroc violait cette résolution en cherchant à imposer son option, l’autonomie, comme unique base de discussion. Il a également rappelé que le Front Polisario avait mis sur la table des négociations trois options, l’indépendance du Sahara occidental, son rattachement au Maroc ou l’autonomie, mais à travers un référendum libre et régulier permettant au peuple sahraoui de se prononcer sur son avenir.

M. Mih a par ailleurs dénoncé « la poursuite du pillage des ressources naturelles sahraouies, notamment le phosphate, faisant du Maroc le premier producteur de cette matière première au monde, le fer, les produits halieutiques », relevant que ce pillage était mené « en violation de la Charte des nations unies et des textes onusiens interdisant l’exploitation des ressources naturelles d’un territoire non autonome ».

A une question sur la position officielle des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité vis-à-vis du conflit sahraoui, il a rappelé qu’hormis la France qui jouait double jeu, ces pays avaient adopté « à l’unanimité » les résolutions réaffirmant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Il a ajouté que ces pays avec l’ex-puissance administrante, l’Espagne, sont membres du « groupe des amis du Sahara occidental ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 3,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom