Top

Syrie : Damas accélère les démarches pour relancer le « dialogue national »

le 11 juillet 2011 à 4:24 

Le gouvernement syrien a accéléré les démarches visant à mettre fin au mouvement de contestation qui secoue le pays depuis la mi-mars en ouvrant dimanche une réunion sur le « dialogue national », convoqué fin juin par le président Bachar al-Assad, en vue de favoriser la transition vers la démocratie.

Cette réunion préparatoire à une « réunion nationale globale » doit durer deux jours en présence du vice-président Farouk al-Chareh, et d’environ 200 personnes : des membres du parti Baas, au pouvoir depuis 1963, des indépendants et des représentants de la société civile (acteurs, écrivains et intellectuels). L’opposition syrienne a, quant à elle, boycotté cette réunion exigeant avant tout contact notamment « le retrait des forces syriennes des villes et la libération des prisonniers politiques et des manifestants pacifiques », selon des médias.

A l’ouverture de la rencontre, M. Chareh a expliqué que cette réunion « vise à préparer une réunion nationale globale pendant laquelle (serait annoncée) la transition de la Syrie vers un Etat multipartite, démocratique, où tous seront égaux et participeront à l’édification de l’avenir du pays » soulignant que « sans un système politique multipartite démocratique, la Syrie ne parviendra pas à la liberté et à la paix civile ».

Au cours de cette rencontre, les participants doivent débattre d’amendements constitutionnels, en particulier une éventuelle suppression de la clause qui fait du parti Baas « le dirigeant de l’Etat et de la société », a-t-on indiqué. Confronté à une contestation sans précédent, le président al-Assad avait appelé, dans un discours à la nation le 20 juin dernier, à un « dialogue national » qui pourrait aboutir à une nouvelle Constitution.

A propos des manifestations anti-gouvernementales, qui secouent plusieurs villes syriennes depuis le 15 mars, M. Chareh a jugé que « des manifestations sans autorisation préalable entraîne une violence injustifiée » et appelé, par ailleurs, à « reconnaître que sans les sacrifices consentis par le peuple syrien qui a versé son sang dans plus d’un gouvernorat, cette réunion n’aurait pas pu avoir lieu ».

Dans le même temps, le vice-président syrien a annoncé la suppression d’ici à une semaine des « obstacles au retour de tout citoyen en Syrie, ou à un voyage à l’étranger ».

Au moment où les discussions sur « le dialogue national » se poursuivaient en Syrie pour sortir ce pays de la crise qu’il traverse depuis des mois, Damas a annoncé avoir convoqué les ambassadeurs américain Robert Ford et français Eric Chevallier, en raison de leur visite « sans autorisation » dans la ville de Hama (nord), selon l’agence de presse syrienne Sana.

Accusant « l’extérieur » d’ingérence, le gouvernement syrien a convoqué « les ambassadeurs américain et français » pour leur faire part de « sa vive condamnation de leur visite à Hama sans autorisation préalable », selon Sana qui cite le ministère syrien des Affaires étrangères

« Leur visite prouve qu’il existe un soutien et un encouragement de l’extérieur pour déstabiliser le pays, au moment où un dialogue national, qui a pour objectif de bâtir l’avenir de la Syrie, vient d’être ouvert », a ajouté la même source évoquant « une ingérence flagrante dans les affaires intérieures syriennes ».

Dans cette même ville de Hama, le président al-Assad a nommé dimanche un nouveau gouverneur Anas Naëm, en remplacement d’Ahmad Khaled Abdel-Aziz, limogé le 2 juillet au lendemain d’une manifestation anti-gouvernementale qui avait réuni plus de 500.000 personnes, selon Sana.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Syrie : Damas accélère les démarches pour relancer le « dialogue national »”

  1. Akyliss 11 juillet 2011 07:41

    je crois que l’AFP verse toujours dans le grand mensonge,lors de cette réunion il y a bien des opposants syriens des vrais pas ceux concocté par saint sarkozy et le obama gang , mais on préfère faire croire que le président syrien dialogue avec lui même pour que les gens croient aux mensonges de saint sarkozy comme ses mensonges en France…

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom