Top

Le président tunisien entame une visite officielle à Alger

le 12 février 2012 à 11:32 

Le président Tunisien, Mohamed Moncef El Marzouki, a entamé dimanche une visite officielle à Alger à la tête d’une importante délégation ministérielle, à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le président tunisien a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, des membres du gouvernement et de hauts responsables de l’Etat.

Cette visite de deux jours « entre dans le cadre du renforcement du dialogue et de la concertation entre les deux pays », avait indiqué un communiqué de la présidence de la République. La visite du président tunisien entre dans le cadre d’une tournée maghrébine qui l’a déjà conduit au Maroc et en Mauritanie. Elle permettra de « raffermir les relations de fraternité, de bon-voisinage et de coopération et d’examiner les moyens de les renforcer dans les différents domaines conformément aux aspirations des deux peuples frères », a précisé la présidence de la République.

Une source diplomatique à Alger avait également indiqué que la visite de M. Marzouki en Algérie « imprimera une dynamique » au développement et à la promotion de la coopération bilatérales dans plusieurs domaines, notamment l’énergie, l’industrie, le commerce, les petites et moyennes entreprises (PME), l’enseignement supérieur, la formation, le tourisme et la culture.

même source a, par ailleurs, souhaité que la visite du président Marzouki en Algérie ouvre de plus larges perspectives à la coopération bilatérale « au mieux des intérêts des deux pays et peuples frères ». La source diplomatique a, en outre, annoncé que la 19e commission de la Haute commission de coopération algéro-tunisienne se tiendrait au cours du deuxième semestre de 2012 dans la capitale tunisienne. La visite sera également une « opportunité de concertation sur le processus de construction de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et les différentes questions régionales et internationales d’intérêt commun », a-t-on ajouté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom