Top

Pour le 1er « flic » de France, le voile s’inscrit dans « un combat plus large sur la condition des femmes »

le 13 avril 2013 à 8:38 

manuel-vallsLe ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a fait part de sa vision concernant le port du voile dans l’espace public lors d’une interview accordée au magazine  La Vie à paraître le 11 avril.

Il y a  deux ans déjà, Manuel Valls, alors parlementaire, se distinguait des tribunes de gauche en votant pour l’interdiction du voile intégral dans l’espace public.  Depuis sa titularisation au poste de ministre de l’Intérieur et des Cultes, il n’a eu cesse de réaffirmer sa volonté de mener un combat contre « le voile qui interdit aux femmes d’être ce qu’elles sont ».

Le ministre estime que « la religion doit pouvoir s’exercer librement, mais elle ne doit pas être confondue avec des manifestations à caractère politique sur la place de la femme dans la société ».

Plus que religieuse, la « question du voile relève d’un combat plus large sur la condition des femmes dans les quartiers populaires » poursuit-il.

Pour mener à bien cette lutte, Manuel Valls appelle à réviser en douceur  la loi du 9 décembre 1905 qui vise à séparer les Eglises de l’Etat : « Il n’est pas interdit d’y réfléchir, mais en considérant très attentivement les conséquences de toutes les modifications de cette loi sur les équilibres de notre société», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il fallait éviter « d’ouvrir la boîte de Pandore ».

La laïcité, « c’est l’apaisement, ce n’est pas l’expression d’une ignorance, ni d’une indifférence, ni d’une hostilité vis-à-vis des religions » a-t-il conclu.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom