Top

Amnesty International relève des avancées des droits humains dans le monde

le 13 mai 2011 à 11:51 

Amnesty international a relevé dans son rapport annuel (2010-2011) des avancées en matière de droits humains de par le monde, soulignant l’abrogation de l’état d’urgence en Algérie.

Dans son chapitre réservé au Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, le rapport rendu public vendredi souligne qu’en « Tunisie et en Egypte des forces intérieures de sécurité dotées d’un grand pouvoir et responsables de graves violations des droits humains ont été dissoutes et en Algérie l’état d’urgence en vigueur depuis 19 ans a été abrogé ».

Il relève aussi qu’au plus profond de la « pire crise de la région -le conflit en Libye- la Ligue arabe et les pays du Moyen-Orient travaillant au sein du système des Nations unies et de la communauté internationale ont fait preuve d’un soutien régional sans précédent en faveur du respect des droits humains, de la protection des civils et de la justice internationale ».

Selon l’Ong, l’essor des mouvements en faveur de la liberté et de la justice au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ainsi que le développement des médias sociaux « offrent une occasion sans précédent de faire progresser le respect des droits humains ».

« Des signes de progrès, notamment le recul constant de la peine de mort, des situations qui s’améliorent un peu dans le domaine de la santé maternelle et la comparution en justice de certains responsables présumés de crimes de droits humains commis dans le passé » ont été enregistres au cours de l’année 2010, note ce rapport annuel présenté a l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de l’Organisation.

Le rapport d’AI recense toutefois des restrictions spécifiques à la liberté d’expression dans 89 pays, des prisonniers d’opinion dans 48 pays, des cas de torture et d’autres mauvais traitements dans 98 pays et des procès inéquitables dans 54 Etats. Il cite un certain nombre de tendances régionales, notamment l’intensification des menaces contre les populations indigènes dans les Amériques, la détérioration de la situation légale des femmes qui choisissent de porter le voile intégral en Europe, et la détermination croissante des Etats européens de renvoyer des personnes vers des pays où elles risquent d’être persécutées.

Amnesty mentionne également des conflits qui provoquent des ravages comme en Colombie, en Irak, dans les territoires palestiniens occupés, et en République centrafricaine et au Caucase (Russie).

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom