Top

Présidentielle 2012 : Christine Boutin abandonne, et soutien Nicolas Sarkozy

le 15 février 2012 à 5:32 

Si Christine Boutin, la candidate du Parti chrétien-démocrate, n’a jamais concrètement eu aucune chance de se voir investie à l’Élysée, elle a néanmoins ces derniers mois utilisé la tribune offerte par la campagne présidentielle pour tenter de faire entendre sa voix et d’apporter quelques changements dans les institutions françaises.

Elle avait notamment très sévèrement critiqué les blocages qu’elle estimait être faits par l‘UMP concernant les parrainages nécessaires à sa candidature. Elle avait d’ailleurs menacé ouvertement le système en place de faire des révélations fracassantes si sa candidature continuait à être entravée. Visiblement, le problème est désormais réglé et c’est sous l’étendard et pour la réélection de Sarkozy qu’elle continuera à faire campagne.

«Le président de la République, je serai à ses côtés, avec le Parti chrétien-démocrate qui prendra toute sa place à ses côtés», a-t-elle déclaré cette semaine, évoquant sa formation politique. Christine Boutin avait auparavant évoqué la possibilité de soutenir François Bayrou si elle ne réussissait pas à réunir les 500 parrainages d’élus nécessaires à sa candidature.

L’annonce officielle de la candidature de Nicolas Sarkozy est pour sa part attendue pour ce mercredi et devrait enfin terminer de situer tous les acteurs de la course à la présidentielle. Surtout que le candidat centriste Hervé Morin, et ex-ministre de la Défense, devrait lui aussi très bientôt annoncer l’abandon de sa candidature au profit du chef de l’État. Mais il faudra néanmoins beaucoup plus que ces ralliements de «petits» candidats pour faire gagner un président sortant, épuisé par cinq années d’un mandat débordant de scandales en tout genre et avec un bilan politique plus que mitigé.

Ce ne sont en effet, ni Christine Boutin, ni Hervé Morin, qui a eux deux totalisaient difficilement plus de 1% dans les sondages, qui changeront quelque chose aux résultats du président candidat qui sortiront des urnes le 22 avril au soir. Le seul espoir de Sarkozy reste pour le moment le désistement forcé de la candidate du Front National qui pourrait lui permet-tre de grappiller, un peu, dans l’électorat nouvellement acquis de Marine Le Pen et de faire ainsi plus ou moins jeu égal avec François Hollande.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Présidentielle 2012 : Christine Boutin abandonne, et soutien Nicolas Sarkozy”

  1. nayrolles 15 février 2012 11:10

    quelle tristesse Madame, un tel reniement de soi et de ses dires, comment voulez vous que nos jeunes croient encore a la politique, j ai honte pour vous

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom