Top

Sahara occidental : La France face à ses contradictions

le 15 avril 2012 à 14:07 

«En étant complice avec le Maroc dans les crimes commis à l’encontre du peuple sahraoui, la France fait fi et se moque même des principes de (liberté, égalité et fraternité) qui sont censés être ses principes fondamentaux».

C’est ce qu’avance la Western Sahara Campaign par la voie de son porte parole, Judith Harrison, dont les militants ont tenu hier un rassemblement devant l’Ambassade de France à Londres, pour protester contre sa position à l’égard de la poursuite des violations des droits de l’homme au Sahara Occidental.

«Plus particulièrement, nous dénonçons l’entêtement de la France, soit disant un pays respectant les droits de l’homme dans le blocage du processus de mise en place d’un organe chargé de la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental», a-t-elle ajouté.

Le responsable du front Polisario au Royaume Uni, M. Lamine Baali a précisé que cette action s’inscrivait dans le cadre d’une action internationale visant à condamner la position de la France au sein du Conseil de sécurité des Nations Unis, en prévision de l’examen, mardi prochain, par l’organe de décision de l’ONU du rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur le Sahara occidental.

Des rassemblements similaires ont été organisés hier a travers plusieurs capitales dont Madrid, Paris, Oslo, Stockholm, Washington et dans les camps des réfugiés, a-t-il souligné.

La lettre remise à l’Ambassade de France souligne que les violations des droits de l’homme perpétrés par le Maroc au Sahara Occidental ont été mises en relief par plusieurs organisations humanitaires reconnues telles Amnesty Internationale, Human Rights Watch et la Fondation Robert Kennedy.

Les rapports de ces Organisations mentionnent notamment la répression qui s’est abattue sur le camp de Gdeim Izik faisant trois morts, lit-on dans la lettre remise par Western Sahara Campaign à l’ambassade de France.

«Nous exigeons de la France qu’elle respecte ses engagements vis à vis des lois internationales au lieu de suivre la politique du Conseil de sécurité de l’ONU consistant à fermer les yeux sur les injustices subies au quotidien par le peuple sahraoui ».

Les principales responsabilités de la Minurso, écrit encore Western Sahara Campaign, comportent notamment l’organisation d’un référendum pour l’auto détermination du peuple sahraoui et le respect du cessez le feu signé en 1991 par le Maroc et le Polisario.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, moyenne: 4,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Sahara occidental : La France face à ses contradictions”

  1. SALIOU2052 16 avril 2012 00:27

    A mon avis il faut crevé l’abcès une fois pour de bon car il n’existe aucun médicament qui peut le guérir. Ça va faire mal mais la guérison est assurée à 100%.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom