Top

Etat palestinien : La Ligue Arabe appuie la demande d’adhésion à l’ONU

le 15 septembre 2011 à 13:14 

L’Autorité palestinienne et la Ligue arabe sont déterminées à aller à la 66e session de l’Assemblée générale des Nations unies le 20 septembre prochain pour demander une reconnaissance pleine et entière de l’Etat palestinien, avec comme capitale El Qods-Est, malgré l’hostilité d’Israël et des Etats-Unis.

Les Arabes qui comptent obtenir le soutien de «plus de 150 pays» sur les 193 membres de l’organisation, ont beau expliquer aux Américains que la reconnaissance de l’État palestinien n’est pas antinomique avec des négociations, que cet Etat est un droit palestinien consacré dans différents documents et résolutions de l’Onu et même reconnu par Israël lors de la signature des accords de paix à Oslo, les États-Unis s’arc-boutent. Ils menacent d’opposer leur veto et de suspendre leur aide économique allouée à l’Autorité (600 millions de dollars par an). Pour eux, cette démarche conduira le processus de paix à l’impasse. Pour dissuader Mahmoud Abbas, le président Obama a dépêché à Ramallah, pour la seconde fois en une semaine, David Hale, son émissaire pour le Proche-Orient, et Dennis Ross, son conseiller spécial.

Berlin s’y oppose, Paris est discret pour l’état palestinien

Hillary Clinton multiplie les appels. Elle déclare aux uns et autres, notamment aux Européens qui cherchent à trouver un compromis entre la position espagnole – Madrid est prêt à reconnaître l’État palestinien – et allemande – Berlin s’y oppose – , que la voie qui mène à une solution durable ne passe pas par New York. Le gouvernement israélien manœuvre pour gagner du temps en multipliant les obstacles. Comme son refus d’arrêter la colonisation, sa poursuite du blocus de Ghaza, son exigence d’une reconnaissance d’Israël comme État juif et d’un État palestinien démilitarisé. Avigdor Lieberman met vivement en garde contre un Etat palestinien à l’ONU. «Il y aura des conséquences dures et graves», dit-il sans préciser la nature de ces «conséquences».

Songe-t-il à quelque manœuvre avec Hamas qui qualifie la requête de Mahmoud Abbas de «périlleuse pour le mouvement de résistance palestinien » ? Selon Salah Bardawil, son porte-parole, cette campagne «consolide la reconnaissance palestinienne du droit d’Israël à exister en tant qu’Etat souverain».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

4 Réponses à “Etat palestinien : La Ligue Arabe appuie la demande d’adhésion à l’ONU”

  1. ISRAEL 15 septembre 2011 11:36

    Ne prenez pas les rêves pour la réalité. Lol en plus comparer les indiens d ameriques avec les palestiniens loool.

    Le peuple palestinien est un peuble bon c est evident. Mais dirige par des arrieres terroristes.

    Donc jamais et tt le monde le sais 🙂

  2. rib 15 septembre 2011 11:25

    Il y a un problème très ancien d’organismes extérieurs à la palestine, qui gèrent
    et occupent également une partie du territoire, avec un extrêmisme envers Israël qui n’arrange pas les choses. Réglons le problème de la bande de Gaza, et de cette main mise sociale et militaire (l’ancienne organisation Fatah a même été anéantie par ces organismes nouveaux) et Israël reconnaitra peut être plus facilement la Palestine. Recevoir,
    même en tant d’accords de paix, des missiles règulièrement sur les villages
    Israëlliens n’apporte qu’une surenchère d’agressivités

  3. Patrick 15 septembre 2011 10:36

    Comment peut on nier le droit d’existence à tout un peuple à qui on vole la terre depuis plus de soixante ans!
    On se couche toujours devant les puissants mais peut-on faire autrement.
    Le silence de notre BHL sur le sujet est assourdissant.

  4. Noucstras 15 septembre 2011 10:01

    L’état hébreu avec la complicité des Etats Unis bloquent toute négociation depuis des décennies . Ils cherchent a faire avec les palestiniens ce que les américains ont fait avec les indiens . Ces 2 états vont se retrouver bien seuls sur la scène internationale d’où leur colère et les menaces inssuportables contre le droit international . Quand vont ils comprendre que la force ne remplace plus la légitimité !

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom