Top

Alain Juppé : il n’y a plus de difficultés dans les relations entre l’Algérie et la France

le 16 juin 2011 à 21:07 

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Alain Juppé, a affirmé jeudi à Alger qu’il n’y avait « plus de difficultés » dans les relations entre l’Algérie et la France.

« J’ai évoqué avec le président Bouteflika les sujets bilatéraux, mais rapidement puisqu’il n’y a plus de difficultés entre nous », a déclaré à la presse M. Juppé à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le chef de la diplomatie française a estimé que l’audience que lui a accordée le président Bouteflika était déjà « une marque d’égard et le signe de relations excellentes que les présidents des deux pays entretiennent ».

« Nous sommes dans une période en étroite relation entre la France et l’Algérie. Donc, nous allons poursuivre dans ce sens », a-t-il ajouté. Le chef de la diplomatie française a indiqué, à ce sujet, qu’il avait proposé au président Bouteflika la poursuite de la mission du conseiller du président Sarkozy, Jean Pierre Raffarin, pour continuer à travailler notamment sur les dossiers économiques.

« M. Bouteflika a bien voulu me donner son accord », a-t-il fait savoir. Par ailleurs, M. Juppé a indiqué avoir eu des entretiens « très approfondis » avec le chef de l’Etat sur « tous les grands dossiers régionaux ». Il s’agit, a-t-il dit, de la Libye mais aussi de « ce qu’on appelle le printemps arabe ainsi que les relations avec le Maroc ».

Il a également affirmé avoir présenté au président Bouteflika l’ »initiative française de relance du processus de paix au Proche-Orient ». L’audience s’est déroulée à la résidence Djenane El Mufti en présence du ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, et du ministre délégué chargé des Affaires africaines et maghrébines, Abdelkader Messahel.

Du côté français, le directeur Afrique du nord et Moyen-Orient, Paoli Patrice, et le conseiller au cabinet du ministre des AE, Kassianides Nicolas, ont pris part à cet entretien. M. Juppé était arrivé mercredi soir à Alger pour une visite de travail de deux jours en Algérie, à l’invitation de son homologue algérien.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom