Top

Benoit Hamon, au service des consommateurs

le 17 décembre 2013 à 12:09 

Benoit-HamonLe ministre de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation, Benoît Hamon, n’en finit plus de faire parler de lui et ce ne sont pas les consommateurs qui vont s’en plaindre. Entre son projet de loi sur la consommation, approuvé par l’Assemblée nationale dans la nuit du 16 au 17 décembre,  et la publication d’un arrêté sur la publicité des FAI concernant le haut débit, cette fin d’année s’annonce ensoleillée pour les portemonnaies des Français.

Muscler la concurrence pour faire baisser les prix

Après avoir été amendé par le Sénat, le projet de loi sur la consommation de Benoît Hamon vient d’être approuvé par l’Assemblée nationale. Une bonne nouvelle pour le ministre de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation, mais pas seulement. Les consommateurs vont également être nombreux à s’en réjouir. Plusieurs mesures de ce projet de loi font déjà beaucoup parler d’elles, d’autres sont plus discrètes, mais toutes auront un impact sur la vie quotidienne des Français et sur leurs finances.

Pour cela, Benoît Hamon a misé sur la libéralisation de certains marchés afin de faire baisser les prix. Le secteur des opticiens est le plus concerné. En obligeant les ophtalmologues à inscrire sur leurs prescriptions l’écart pupillaire du patient par exemple, le ministre ouvre la voie à la vente de lunettes sur Internet. Une mesure qui ne plait évidemment pas aux opticiens qui vont devoir baisser leur prix pour s’adapter à la nouvelle concurrence. La fin de leurs marges faramineuses pointées du doigt par la Cour des comptes en septembre dernier.

Les myopes et astigmates ne seront pas les seuls à profiter de ce projet de loi. Simplification des modes de résiliation d’un contrat d’assurance, nouveau mode de calcul des tarifs de stationnement, mise à disposition de pièces détachées par les fabricants pour contourner le principe d’obsolescence programmée… Autant de mesures qui devraient donner un coup de pouce financier aux consommateurs.

La fin des abus de langage des FAI

Si Benoît Hamon fait surtout parler de lui pour ce projet de loi sur la consommation, ce n’est pas sa seule révolution de ce début de semaine. Hier lundi 16 décembre, le ministre de la Consommation, en collaboration avec la ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Économie, Fleur Pellerin, a publié un arrêté encadrant la publicité sur le haut débit. Grâce à ce dernier, il ne sera plus possible pour les FAI du pays d’afficher dans leurs publicités un débit basé sur de simples prévisions.

Un arrêté qui devrait permettre de protéger les consommateurs des abus de langages chers aux FAI français ces derniers temps. En octobre dernier, Orange se faisait épinglé par l’association de consommateurs UFC Que-Choisir pour « pratiques commerciales trompeuses ». L’opérateur annonçait une couverture 4G bien supérieure à la réalité. Même chose pour Bouygues qui se basait sur des hypothèses de couverture dans ses publicités pour sa 4G.

Concernant les débits Internet, rien de plus glorieux. Alors que Bouygues et Free ont été condamnés pour leur promesse de débits de 100Mb/loin d’être conforme à la réalité, Orange s’est récemment vu contraint d’avouer dans une réponse à l’Arcep sa position sur le marché « significativement plus faible que celle de Numericable » et son retard technique face au réseau coaxial de ce dernier.

Le lancement en fanfares de la 4G de Free dont les 700 antennes ne permettent qu’une couverture partielle du territoire a été la goutte d’eau de trop pour le Gouvernement. Les opérateurs devront désormais informer leurs clients préalablement à la conclusion d’un contrat de leur qualité de service effective. 2014, l’année du respect des consommateurs et de la reprise de la consommation ? On ne saurait le dire pour le moment, mais Benoît Hamon semble tout faire pour.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom