Top

Retour sur le voyage présidentiel aux Etats-Unis : la mort de l’élégance française

le 18 juin 2014 à 13:16 

éléganceAlors que les mœurs de la majorité du Conseil régional francilien sont de retour sur la scène médiatique, avec l’affaire du logement social habité par la vice-présidente de la région, Michèle Sabban, il semble intéressant de revenir sur un épisode passé inaperçu il y a quelques mois, qui illustre pourtant le comportement des dirigeants de cette collectivité territoriale. En février dernier, en voyage d’Etat aux Etats-Unis, François Hollande et une importante délégation française sont restés trois jours, pendant lesquels se sont mêlés diners, visites et rencontres diplomatiques. Mais parmi cette cohorte d’invités de marque, Jean-Paul Huchon, président socialiste de la région Ile-de-France, a remporté la palme de l’incorrection.

On peut le dire, le mythe de l’élégance et de la bonne tenue française a bel et bien pris un coup aux Etats-Unis, en début d’année. Menée par François Hollande, une importante délégation, composée de ministres, de chefs d’entreprises ou de cadres politiques importants, a reçu les honneurs des Etats-Unis. Mais le point noir de cette visite d’Etat est vraisemblablement le comportement de Jean-Paul Huchon, décrié par le magazine « Le Point ». Invité en tant que président de la région la plus riche, la plus attractive et la plus touristique de France, Jean-Paul Huchon n’a cependant pas brillé par son élégance.

 Dès l’arrivée de l’Airbus présidentiel, le président Huchon avait le portable vissé à l’oreille, alors même qu’une fanfare militaire faisait résonner les deux hymnes nationaux sur le tarmac de l’aéroport. Dans un pays où l’hymne national se chante avec la main sur le cœur, un tel comportement n’est pas très bien passé. Si ces effusions patriotiques peuvent apparaitre dérisoires, le statut d’invité obligerait au moins à les respecter et à s’y soumettre, qu’on le veuille ou non. Mais ce n’est pas tout, Jean-Paul Huchon ne s’est pas non plus rendu à l’accueil organisée par le couple présidentiel à la Maison-Blanche. La cause ? Une « panne de réveil » selon ses propres mots. Nul ne sait si cette excuse de collégien est ou non passée auprès des autorités américaines.

 Mais le président socialiste de la région Ile-de-France participa tout de même, malgré ses frasques, au grand diner de Gala organisé par la Maison Blanche, où contre toute attente, il ne se fit pas remarquer. En bref, si les cérémonies officielles et les codes imposés par la courtoisie diplomatique peuvent sembler parfois un peu superflus, ne serait-il pas du devoir d’un des représentants du peuple français de se comporter avec la conduite la plus respectueuse possible, surtout quand en face de nous se tient Barack Obama, homme le plus puissant du monde et chef d’Etat dont la bonne tenue fait figure de modèle dans le monde entier ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom