Top

Palestine à l’ONU : vers le recouvrement de la souveraineté de l’Etat palestinien

le 18 septembre 2011 à 14:19 

Les participants à une conférence de soutien à la reconnaissance de l’Etat de Palestine ont été unanimes à souligner, samedi à Alger, que l’adhésion de la Palestine à l’ONU constitue un véritable départ pour le recouvrement de la souveraineté totale de l’Etat de Palestine après des décennies de lutte.

Lors de cette rencontre initiée par l’Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA) sous l’égide du parti du Front de libération nationale (FLN), les participants ont affirmé que « la décision de l’Autorité palestinienne de s’adresser à l’ONU est un droit naturel du peuple palestinien, notamment suite à l’intransigeance des israéliens ».

L’ambassadeur de Palestine à Alger, Hussein Abdelkhaleq, présent à cette conférence, a souligné que « cette décision est intervenue après des années de résistance contre l’occupation sioniste et il n’est point de doute que l’occupant poursuit ses plans de construction de colonies en vue d’empêcher les palestiniens d’édifier leur Etat sur leurs territoires ».

Le diplomate palestinien a réitéré la position de l’Autorité palestinienne rejetant tout retour aux négociations « sauf si ces dernières s’annoncent sérieuses et se réfèrent à la légalité internationale et si la construction de colonies cesse ».

De son coté, le Secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem a indiqué que « la prochaine adhésion de la Palestine à l’ONU ne permettra aucune restitution de territoires occupés » mais, précise-t-il, le but de cette adhésion « est de mettre à nu le soutien de la France, la Grande Bretagne et des Etats unis à l’entité sioniste ».

« On ne recouvre pas sa nation par de simples paroles mais plutôt au prix de sang et de sacrifices », a-t-il souligné.

M. Belkhadem a réitéré la position de l’Algérie de soutien à la cause palestinienne rappelant les déclarations du président Bouteflika qui n’a eu de cesse de souligner que « la souveraineté de l’Algérie ne sera entière qu’après l’indépendance de la Palestine ».

« L’organisation de cette rencontre par la jeunesse algérienne coïncide avec une journée que certaines parties insidieuses à travers les réseaux sociaux dont facebook voulaient marquer en appelant à l’anarchie et au désordre, ceci est la meilleure réponse aux ennemis de l’Algérie », a-t-il conclu.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom