Top

Plainte maintenue contre Copé pour pain au chocolat

le 18 octobre 2012 à 9:33 

L’affaire du pain au chocolat de Jean-François Copé est encore loin d’être finie. Le Conseil français du Culte musulman (CFCM) a annoncé hier qu’il maintenait la plainte pour diffamation pour ces propos mêlant viennoiserie et ramadan.

Le 5 octobre à Draguignan, Jean-François Copé raconté cette petite histoire d’un jeune qui se faisait « arracher son pain au chocolat » qui avait une grosse fringale, et pour cause, « on ne mange pas au ramadan ».

M. Copé avait par la suite écrit à Mohammed Moussaoui, président du CFCM, et s’est dit « étonné » qu’on l’attaque pour en diffamation. Il expliquait qu’il était surtout question de « dénoncer des attitudes déplorables » n’ayant rien à voir avec l’islam.

M. Moussaoui a répondu à M. Copé en lui écrivant : « Les membres du bureau regrettent que ce courrier, par sa teneur, n’ait pas été l’occasion d’apaiser les sentiments des musulmans fortement heurtés par vos propos ».

« Les musulmans de France ont été choqués de voir le jeûne du ramadan, pratique religieuse musulmane très respectée, associé d’une manière caricaturale, comme vous l’avez malheureusement fait, à un acte dont la véracité reste à vérifier. […] Dans ces conditions, le CFCM a décidé de maintenir la plainte »

Khadija Aoudia, l’avocate du CFCM, précisait la semaine dernière avoir déposé plainte à Nîmes. Selon le texte de la plainte, le discours « stigmatisant » de Jean-François Copé «portent nécessairement atteinte à l’honneur et à la dignité de la communauté musulmane»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

Une réponse à “Plainte maintenue contre Copé pour pain au chocolat”

  1. Valmont 18 octobre 2012 13:30

    Wikipédia avertit ses lecteurs qu’il importe de ne pas confondre François Coppée (1842–1908) et Jean-François Copé (né en 1964). Il n’est toutefois pas sans intérêt de comparer la droite « décomplexée » de la fin du XIXème siècle à celle du début du XXIème siècle. Si l’ennemi a quelque peu changé de visage (C’est une preuve supplémentaire de sa fourberie !), la sève qui monte des racines de notre beau Pays n’a rien perdu de sa vigueur. Goûtez :

    Pauvre France, ô mère chérie,
    Que nous souffrons de ton tourment !
    Les Juifs et la Maçonnerie
    Sont tes bourreaux pour le moment.
    Mais ton noble tempérament
    Vers la Gloire et la Foi te porte
    Ainsi que le fer à l’aimant.
    La Vieille France n’est pas morte.

    ENVOI
    Sauveur qu’on espère ardemment,
    Parais donc et jette à la porte
    La canaille du Parlement.
    La Vieille France n’est pas morte.

    François Coppée, Ballade en faveur de la Vieille France

    Faudrait-il se laisser traiter
    De Jambons-beurre et de Gaulois
    Par la racaille du Neuf-trois ?
    Nos enfants se font carotter
    Leurs petits pains au chocolat
    Par ces disciples des mollahs
    Mais le moment de ta vengeance
    Se rapproche, ô ma pauvre France !

    ENVOI
    Demain chacun verra Sarkozy à sa porte.
    La France Forte n’est pas morte !

    Jean-François Copé, Ballade en faveur d’une Droite sans Vergogne

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom