Top

Commission d’enquête en Egypte: 864 morts et plus de 6400 blessés lors de la révolution du 25 janvier

le 20 avril 2011 à 12:03 

La commission d’enquête installée par le gouvernement égyptien en vue de faire la lumière sur les dépassements subies par les manifestants depuis le 25 janvier à la place Tahrir au Caire a fait état de 864 morts au moins et de 6460 blessés recensés jusqu’au 16 février dernier, outre 26 officiers et agents de police tués.

Le rapport final de la commission, soumis au gouvernement et au parquet général et établi sur la base de rapports médicaux officiels et officieux, de témoignages et de vidéos, a révélé que certains symboles du parti au pouvoir, des membres du parlement et des agents de police avaient planifié les marches Pro-Moubarak lors desquelles les manifestants pacifiques de la place Tahrir ont été agressés par des mercenaires qui ont utilisé des chameaux, des charrettes tirées par des chevaux, des blocs de pierre, des matraques, des armes et des cocktails molotov.

Par ailleurs, les coupures des réseaux de téléphonie mobile, d’Internet et des chaînes satellitaires qui retransmettaient les évènements de la place Tahrir étaient volontaires, afin d’empêcher la diffusion de toute information et d’amener les manifestants à se disperser, a souligné le rapport.

Le scénario de passation des pouvoirs par le président Hosni Moubarak à son fils Djamal a été l’une des principales raisons du déclenchement de la révolution du 25 janvier, a précisé le rapport, soulignant qu’en dépit de l’acceptation de ce scénario par la majorité parlementaire et même par l’opinion publique mondiale, le peuple égyptien rejetait complètement ce projet notamment l’élite intellectuelle et l’institution militaire, en raison de l’état de corruption qui prévalait dans ce pays.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, moyenne: 1,14 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom