Top

Crise du monde arabe: L’ONU s’intéresse enfin le Yémen

le 20 avril 2011 à 6:00 

La crise que vit le pays depuis janvier dernier a fait l’objet hier d’une réunion du Conseil de sécurité. « C’est un signe de l’attention grandissante dont fait l’objet le Yémen après l’Egypte, la Tunisie et la Libye », a commenté un diplomate aux Nations unies.

Tenues jusqu’ici à l’écart des initiatives politiques, régionales notamment, visant à garantir une succession démocratique au président Ali Abdallah Saleh, rien n’indique néanmoins que le forcing des Nations unies aiderait à résoudre une crise aussi complexe, sur laquelle bute à ce jour la médiation du Conseil de coopération du Golfe (CCG). D’ailleurs, après avoir rencontré lundi, des membres de l’opposition (le Forum commun), les ministres des Affaires étrangères des six monarchies du CCG se sont réunis à leur tour avec des représentants du gouvernement yéménite à Abou Dhabi. La tâche n’est pas de tout repos pour les pays médiateurs. Les deux parties campent toujours sur leurs positions et aucun compromis ne se profile encore à l’horizon.

«Nous réaffirmerons aux médiateurs notre attachement à la légitimité constitutionnelle. Nous n’accepterons aucun changement en dehors de cette légitimité» a déclaré un responsable du parti de M. Saleh, le Congrès populaire général (CPG).

Le président, dont le mandat court jusqu’en 2013, «a été est élu par le peuple et il n’est pas question qu’il renonce à représenter la volonté du peuple», a soutenu un autre dirigeant du même parti. De son côté, l’opposition par le biais d’un de ses représentants insiste sur le fait que «la crise ne peut être réglée que par le départ du président Salah», souhaitant toutefois que le camp présidentiel «adhère aux efforts des frères du CCG, des Américains et des Européens». Des diplomates américains et européens avaient eu des contacts avec l’opposition à Sanaa.

Chose que l’opposition confirme. «Les Américains ont proposé un transfert de pouvoir du président Saleh à son vice-président dans un délai d’un mois. Mais nous voulons qu’un tel transfert intervienne dans moins de dix jours», a déclaré un de ses représentants. Sur le terrain, les affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants ont fait, hier, un mort et des dizaines de blessés.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom