Top

Tunisie : ouverture du procès sans Ben Ali

le 20 juin 2011 à 12:49 

La Tunisie s’apprête à juger aujourd’hui en son absence le président déchu, Ben Ali, qui depuis son refuge en Arabie Saoudite, conteste les accusations portées contre lui.

Ce matin, devant un tribunal de première instance de Tunis, s’ouvrira la  première d’une série d’actions en justice intentées contre l’ancien homme fort de la Tunisie, son épouse Leïla Trabelsi et son entourage. Ce procès est le début d’un long processus dont la durée est encore indéterminée. 93 chefs d’accusation sont retenus contre l’ex-président et des proches, dont 35 seront déférés devant la justice militaire, sous des accusations d’homicides volontaires et de cas de torture, passibles de la peine de mort.

La défense de l’ex-président a l’intention de demander un report du procès, pour pouvoir bien préparer sa défense, a indiqué hier un des avocats commis d’office de l’ex-président.

Dans ce premier volet des actions au civil, ce sont seulement Zine El Abidine Ben Ali et son épouse qui sont poursuivis, suite à la découverte de sommes très importantes en argent et en bijoux, ainsi que d’armes et de stupéfiants dans deux palais.

Depuis sa fuite en Arabie saoudite, le 14 janvier, après un mois d’une révolte populaire durement réprimée, M. Ben Ali est resté très discret. Mais à la veille du procès, il a tenu à « vigoureusement contester », dans un communiqué de son avocat Libanais, toutes les accusations portées contre lui. L’homme qui a dirigé la Tunisie sans partage pendant 23 ans, a souhaité que son pays surmonte « le chaos et l’obscurité ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom