Top

Maroc : Procès d’un député de l’Union Constitutionnelle.

le 22 janvier 2013 à 8:34 

Hassan-ArifC’est vendredi 18 janvier 2013, qu’Hassan Arif, député du parti de l’Union Constitutionnelle et président de la Commune d’Aïn Aouda, s’est vu finalement acquitté en appel suite à une accusation de viol.

La victime, fonctionnaire au ministère des Habous aura quant-à- elle, été emprisonnée pour outrage à magistrat.
Cela fait maintenant trois ans qu’Hassan Arif est accusé de viol par l’une des fonctionnaires du ministère des Habous. Selon la jeune femme un enfant serait né de cette agression.

Bien que des tests ADN aient été effectués par le laboratoire de la Gendarmerie Royale, l’accusé Hassa Arif nie tout en bloc, affirmant ne jamais avoir eu de rapports sexuels avec la plaignante.

A 14 heures à la Cour d’appel de Rabat, le procès d’Hassan Arif se serait étendu sur plus de 18h. Selon la victime, le harcèlement se poursuivrait par téléphone et ce, à des heures très tardives.
La compagnie Maroc Telecom se dit comptabiliser un total de 284 communications téléphoniques entre le député et la victime.

De ces faits Hassan répondra « En tant que président de commune et responsable politique, je reçois des appels dont je ne peux donner suite dans l’immédiat. Quand je trouve des appels en absence sur mon téléphone, je rappelle les numéros pour m’enquérir du sujet de l’appel manqué ». L’accusé Hassan Arif  aura finalement été acquitté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom