Top

La polémique des parrainages UMP

le 22 août 2012 à 9:06 

Les candidats qui briguent la tête de l’UMP commencent le parcours d’obstacle, avec une embûche de taille. La course aux parrainages. Tous doivent récolter au moins 7.924 parrainages de militants avant le 18 septembre, dans dix départements différents. Le hic ? Seul Jean-François Copé dispose de cette précieuse liste. Favorisé, vous dites ?

Ça bataille ferme à droite. L’UMP qui va bientôt élire son nouveau président est en proie à une nouvelle polémique. Les candidats doivent recueillir un minimum de 7.924 parrainages pour entrer dans la compétition.

Et pour les militants, parrainer n’est pas si facile. Il leur faut en effet d’abord récupérer le formulaire, y apposer leur numéro d’adhérent et joindre une photocopie de leur carte d’identité. Un véritable combat pour les candidats, d’autant qu’ils ne disposent pas du fameux fichier national qui recense les quelques 200 000 adhérents au parti.

Enfin tous, façon de parler. Tous, sauf un. Le Copé, en sa qualité de secrétaire national de l’UMP, est en effet le seul à disposer du précieux sésame.

Bruno Le Maire lance « Priver les candidats d’un accès aux fichiers des adhérents ne nous facilite pas vraiment la tâche ». Loin des 7.900 signatures, Le Maire, tout comme Valérie Pécresse, soutien de François Fillon, reconnaît que ces élections sont « la croix et la bannière ».

L’ancien Premier ministre disposerait cependant déjà de « plusieurs milliers de parrainages ». La chasse est donc ouverte. Sans merci. Tandis que Nathalie Kosciusko-Morizet, qui juge la règle bien « vieillotte », sillonne les plages à bord de son « NKMobile », Christian Estrosi, lui, fait d’une pierre deux coups. Lorsqu’il invite par courriel les militants UMP à une réunion de l’association « les amis de Sarkozy » (qui se revendique neutre), il n’hésite pas à glisser en pièce jointe une invitation à parrainer sa candidature, qu’il n’a pourtant pas encore annoncée.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom