Top

Algérie : Les téléphones portables non agréés présentent un risque pour la santé

le 22 octobre 2011 à 15:02 

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) met en garde contre l’usage de téléphones portables ne portant pas le label « Agréé par l’ARPT », car pouvant présenter un risque pour la santé et l’environnement.

« Nous appelons les utilisateurs de téléphones portables à être plus vigilants en vérifiant avant tout achat si les appareils portent le label de l’ARPT, qui représente une garantie de la conformité de cet appareil aux normes internationales en matière de santé et de sécurité », a indiqué Fayçal Medjahed, responsable de la communication à l’ARPT.

Il a expliqué que contrairement aux téléphones introduits frauduleusement en Algérie et vendus sur le marché informel, les appareils agréés par l’ARPT subissent une « série de tests pour vérifier qu’ils répondent aux exigences essentielles applicables au niveau international en matière de santé et sécurité des usagers, de compatibilité électromagnétique et de bonne utilisation du spectre radioélectrique ».

M. Medjahed a réitéré son appel aux importateurs de téléphones portables d’apposer sur leurs appareils le label portant la mention « Agréé par l’ARPT » et la référence du certificat d’agrément avant de les commercialiser sur le marché algérien.

Il a précisé que durant le 1er semestre 2011, l’ARPT a agréé 74 modèles de terminaux GSM (téléphones portables) présentés par 8 marques (Alcatel, LG, Samsung, BlackBerry, Huawei, Motorola, Nokia et Sony Ericsson), alors que durant toute l’année 2010, elle en a agréé 167 modèles.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom