Top

Libye : Après la mort de Kadhafi, l’Otan quittera le pays ?

le 22 octobre 2011 à 10:44 

Après la mort du dirigeant libyen, Kadhafi, la question de la présence des forces de la coalition en Libye se pose désormais. La chute du régime de Kadhafi, signe-t-elle la fin de la mission de l’Otan en Libye ? Pas si sûr, pensent certains analystes.

Fin de cavale pour l’ex- leader libyen en fuite depuis le 23 août 2011, après la chute et la prise de son QG à Tripoli par les rebelles du CNT. Mouaâmar Kadhafi a été pourchassé et tué jeudi dernier dans sa ville natale, Syrte, dans des circonstances suspectes et douteuses.

«Nous annonçons au monde que Kadhafi est mort entre les mains des combattants dans la région de Syrte, à 360 km à l’est de Tripoli» a déclaré le porte-parole officiel du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi, Abdel Hafez Ghoga. Les images «choquantes» de la mort du colonel déchu qui ont fait le tour du monde, sur Internet et sur les écrans télé, laissent croire à un lynchage par les rebelles du CNT.

Kadhafi malmené, Kadhafi ensanglanté, Kadhafi décédé, l’annonce de sa mort s’est répandue comme une traînée de poudre et largement saluée par la communauté internationale.

Alors que les circonstances exactes de sa mort restent encore entourées de zones d’ombre, la fin de règne du colonel Kadhafi, qui aura duré 42 ans, a fait réagir le président américain, Barack Obama, et d’autres capitales européennes. Des images diffusées sur les chaînes du monde entier, montrant Kadhafi ensanglanté et violemment empoigné par les rebelles prouvent qu’il a été capturé en vie, mais les versions diffèrent sur les instants qui suivent. Kadhafi a-t-il succombé après avoir été blessé par l’attaque de son convoi par l’Otan ? A-t-il été achevé par les membres du Conseil national de transition (CNT) libyen ? Ou bien tué par erreur par les troupes loyalistes ? Alors que rien ne permet à l’heure actuelle de répondre avec certitude à ces questions, l’ONU a demandé en tout cas l’ouverture d’une enquête sur les circonstances entourant sa mort. Maintenant que l’ex-leader libyen est mort, la question de la présence de la coalition en Libye se pose désormais… La mort de Kadhafi et la chute de Syrte devraient pousser l’Otan à mettre prochainement un terme à son opération, protecteur unifié, lancée le 31 mars 2011.

Les jours de l’Otan en Libye sont donc comptés. Les responsables militaires de l’Otan, sous la direction de l’amiral américain James Stavridis, devaient dresser hier un état des lieux de la situation. Ils discuteront des modalités de l’arrêt de l’opération militaire. L’Otan a confirmé que le Conseil des ambassadeurs des 28 pays membres se tiendra au siège de l’Alliance à Bruxelles avec la Libye au menu des discussions, selon un porte-parole.

Alain Juppé : «L’Otan est arrivée à son terme»

«Je pense qu’on peut dire que l’opération militaire est terminée, que l’ensemble du territoire libyen est sous le contrôle du Conseil national de transition (CNT) et que, sous réserve de quelques mesures transitoires dans la semaine qui vient, l’opération de l’Otan est arrivée à son terme», a déclaré Alain Juppé, interrogé par Europe 1.

De son côté, le ministre de la Défense estime que le dispositif militaire français va «être allégé» dans «les jours ou semaines qui viennent». «Nous n’irons pas jusqu’à la Toussaint», c’est-à-dire le 1er novembre, déclare-t-il. L’Otan a engagé des moyens maritimes et aériens en Libye depuis le 31 mars, prenant le relais de l’opération lancée deux semaines plus tôt par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis à la suite d’une résolution des Nations unies sur la protection des civils. Plusieurs pays, comme l’Allemagne ou la Pologne, ont refusé d’y participer. Huit des 28 pays de l’Otan ont participé aux missions aériennes aux côtés de pays arabes comme les Emirats arabes unis et le Qatar.

Par ailleurs, un porte-parole du département d’Etat américain a déclaré hier : «Nous sommes sans aucun doute à un tournant. Je pense que l’Otan va étudier l’avenir de la mission dans les prochains jours». «La fin de la mission de la coalition est en vue», a-t-il ajouté.

Selon lui, toute décision doit faire l’objet d’un consensus parmi les pays membres de l’Alliance atlantique. Le point de vue du département d’Etat fait écho aux propos du secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, qui a estimé que la fin de l’opération en Libye était désormais beaucoup plus proche.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom