Top

Algérie : les prochaines élections législatives revêtent une importance capitale

le 23 février 2012 à 18:41 

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a déclaré, jeudi à Arzew (Oran), que les prochaines élections législatives revêtaient une importance capitale car s’inscrivant dans le parachèvement du processus de réformes politiques qui constituent un « point d’appui solide pour les grands programmes de développement engagés ».

« Le prochain scrutin connaîtra une large participation des partis, y compris ceux nouvellement agréés, pour donner naissance à un parlement démocratique et pluraliste », a précisé le président Bouteflika, dans un discours à l’occasion du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbureset de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA).

Le chef de l’Etata souhaité que « le prochain parlement soit plus représentatif, plus diversifié, plus qualifié et surtout plus à même de poursuivre sa mission législative d’adaptation et de développement du dispositif législatif du pays, notamment l’amendement de la Constitution, en adéquation avec les mutations que connaît la société, la progression des réformes politiques et les exigences du développement accéléré ».

La réussite des élections « demeure tributaire du niveau de participation des électrices et des électeurs au scrutin », a poursuivi le président Bouteflika, soulignant que cette participation « doit être le souci de tout un chacun ». « L’administration est tenue de réunir les moyens nécessaires et les conditions idoines, mais il appartient, en premier lieu, aux partis de mobiliser de larges franges du peuple et de gagner les voix des électeurs », a précisé le chef de l’Etat, ajoutant que « le mouvement associatif a, lui aussi, une part de responsabilité en assumant son rôle vital d’encadrement et de sensibilisation des citoyens » au même titre que « les médias, tous types confondus, qui ont pour devoir professionnel et national d’informer et de sensibiliser les citoyens à l’importance et à la portée du scrutin ».

« La réussite des prochaines élections, en ce qu’elles constituent une mise à l’épreuve de la citoyenneté et de la démocratie, permettra, d’une part, de raffermir la relation entre le citoyen et les institutions constitutionnelles, de renforcer la confiance des électeurs en les élus et de conforter la crédibilité des assemblées élues, contribuant ainsi davantage à la construction et au renouveau national », a souligné le chef de l’Etat. « Ces élections imprimeront, d’autre part, une dynamique au processus de réformes politiques en cours pour donner la preuve d’une prise de conscience nationale et d’une avancée démocratique incontestable », a ajouté le président Bouteflika, précisant que « tel sera le message de l’Algérie au monde entier ».

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, insisté sur « la neutralité totale de l’administration et le sérieux des commis de l’Etat dans l’accomplissement de leurs missions et leur plein engagement à l’application de la loi et à la mise en œuvre des décisions de justice ». « La supervision judiciaire du processus électoral sera un véritable test de la crédibilité de la justice et une opportunité pour renforcer son rôle vital dans la consécration de la démocratie et la promotion des droits politiques dans la société », a affirmé le président Bouteflika.

Il s’agit de « garantir la transparence du scrutin et la compétition loyale et libre entre les différentes forces politiques », a précisé le chef de l’Etat, ajoutant qu’ »une telle démarche contribuera à la réussite des prochaines échéances politiques et permettra de mener le processus de réformes à bon terme ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom