Top

Mediascan attaque en justice contre Nessma TV

le 23 avril 2011 à 15:44 

Profitant du passage à vide et surtout des difficultés financières et politiques que traverse la chaîne privée tunisienne Nessma TV, l’institut de sondage Mediascan, indique dans un communiqué avoir fait l’objet d’une campagne de dénigrement et de diffamation orchestrée par la chaîne Nessma TV et décide de saisir la justice.

Le communiqué affirme que pour avoir toujours restitué les résultats de ses mesures d’audience TV en toute exactitude, se refusant le moindre ajustement, malgré les multiples pressions subies de différentes parts, Médiascan fait l’objet, depuis le mois de Ramadhan dernier, d’une campagne incessante de dénigrement et de diffamation, orchestrée par la chaîne Nessma TV.

Un sondage n’est pas un substitut à la réflexion. (Warren Buffett)

Mediascan, qui a toujours refusé jusque-là d’y donner suite, considère qu’elle est confiante en son professionnalisme et ne voulant pas s’enliser dans une polémique médiatique où le dernier mot risque de ne revenir qu’à la chaîne TV de par sa capacité de nuisance. Nessma TV qui avait attaqué Medisacan en justice, en a été déboutée par jugement de la XXIIe Chambre commerciale du tribunal de première instance de Tunis (jugement n°27309 en date du 4 janvier 2011). Mais aussi pour défaut de paiement de ses factures malgré les multiples relances, Mediascan a intenté, le 2 avril 2011, une action en justice à l’encontre de la société d’exploitation de Nessma TV qui est citée à comparaître pour l’audience fixée au 30 avril courant.

La réaction de Nesma TV s’est rapidement manifestée par une nouvelle vague de diffamation, par la voix de Nabil Karoui qui s’est permis, lors d’une conférence de presse, d’accuser Mediascan d’être, entre autres, inféodée aux clans des Trabelsi et Ben Ali et prétendant que ses enquêteurs remplissaient leurs fiches tranquillement dans les cafés et affirmant qu’il dispose d’une vidéo attestant de tout cela. Sans tarder et comme par hasard, une vidéo montrant les enquêteurs de Mediascan en train de «frauder» était mise en circulation sur YouTube et d’autres médias sociaux.

Vérification faite, cette vidéo a fait l’objet d’un découpage et d’un remontage destinés à faire croire que les enquêteurs de Mediascan remplissaient tout seuls et sans interroger les concernés, les questionnaires relatifs au calcul des taux d’audience, alors que la réalité est tout autre. Suite à cet acharnement, Mediascan dénonce vigoureusement ces pratiques, met en garde contre la manipulation outrancière de cette vidéo truquée, commise en pression contre l’indépendance et le professionnalisme de ses mesures d’audience et en réaction à notre action en justice de recouvrement de ses paiements en souffrance chez Nessma TV. Mediascan se réserve le droit d’engager les poursuites judiciaires y afférentes.

Cette affaire intervient en pleine polémique sur la situation réelle de la chaîne de Nabil Karoui et offre une image encore négative de la chaîne, ceci dans le silence très prudent de ses deux principaux associés, Tarek Ben Amar et Silvio Berlusconi.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom