Top

Plainte pour « complicité d’assassinat » contre la BAC de Marseille

le 23 octobre 2012 à 10:03 

Nouveau rebondissement dans cette affaire de corruption de la BAC de Marseille, avec le meurtre d’un indic. Une plainte pour « complicité d’assassinat » vient d’être déposée. Des anciens policiers ont affirmé que certains de leurs collègues pourraient être impliqués dans l’assassinat d’un informateur.

Après 15 policiers mis en examen, dont 7 d’écroués, l’affaire de corruption de la BAC de Marseille vire encore davantage dans le polar avec la possible implication de policiers dans le meurtre d’un jeune trafiquant de drogue de 21 ans. Ce dernier aurait permis l’interpellation des auteurs d’un incendie de bus en 2006. En échange des informations fournies, le jeune homme aurait obtenu la tranquillité des forces de l’ordre pour ce qui regarde la prospérité de son business.

Des anciens policiers de la BAC ont affirmé que certains de leurs collègue aurait balancé le nom de cet informateur à des tueurs. Un traquenard aurait même été organisé, avec un faux rendez-vous entre l’indic et la police. Le jeune homme sera retrouvé criblé de balles et entièrement calciné par les flammes, à l’intérieur d’une voiture volée.

L’enquête n’avait pas avancé ces quatre dernières années, mais les aveux des anciens fonctionnaires de la BAC ont clairement relancé l’affaire. Ange Fiorito, le juge d’instruction responsable de l’enquête sur la corruption de la BAC, est également chargé de cette affaire de meurtre. La sœur de la victime aurait été intimidée sur son lieu de travail juste avant que cette affaire de corruption de la BAC n’éclate. Elle est depuis sous protection policière.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom