Top

Sahara occidental: la France appelée à ne pas s’opposer aux initiatives de surveillance des droits de l’homme

le 24 avril 2011 à 12:31 

Le Premier ministre sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, a appelé samedi à Aousserd, dans les camps de réfugiés sahraouis, le gouvernement français de s’abstenir à s’opposer à toute initiative onusienne pour la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental.

Intervenant devant des délégations étrangères venues apporter leur soutien à la cause sahraouie, notamment des élus et représentants de la société civile française, M. Taleb Omar demandé à la France de « s’abstenir de s’opposer à un éventuel mécanisme de surveillance des droits de l’homme (au Sahara occidental) et d’éviter de se contredire lorsqu’il s’agit de parler de son soutien aux peuples en matière de droits de l’homme ».

En termes clairs, le Premier ministre sahraoui relève que « l’Etat français encourage, d’un côté, la consécration des droits de l’homme dans le monde et de l’autre, réfute l’idée d’un mécanisme de surveillance des droits de l’homme pour les Sahraouis, et ce, au profit du Maroc ». « Vous êtes ici au moment où le Conseil de sécurité étudie la question sahraouie et nous espérons que les décisions qui y seront prises seront à la hauteur des attentes du peuple sahraoui, qui lutte depuis toujours pour son droit à l’autodétermination à travers un référendum libre et juste », a-t-il dit devant un parterre de défenseurs étrangers de la cause sahraouie.

M. Abdelkader Taleb a estimé que la cause sahraouie ne peut être une exception dans un monde qui aspire à la justice et à la dignité. « La victoire est proche par la grâce d’une forte volonté populaire. Comme l’Algérie, le Mozambique et tant d’autres pays qui ont arraché leur liberté, le Sahara Occidental décrochera bientôt, à son tour, son indépendance », a-t-il conclu.

De son côté, le président du Comité national algérien de soutien au peuple sahraoui, Mehrez Amari, a rappelé le soutien « indéfectible » du peuple et du gouvernement algériens avec la lutte du peuple sahraoui pour sa liberté, avant de lancer un appel à l’ONU pour « le respect du droit à l’autodétermination ». Il a en outre salué le « courage » de la délégation française de soutien au peuple sahraoui, composée d’élus et de représentants de la société civile.

Pour leur part, des témoins sahraouis ayant subi la torture des forces d’occupation marocaines ont appelé le gouvernement français à assumer « sa part de responsabilité devant l’histoire et cesser d’appuyer le génocide » contre le peuple sahraoui. Pour eux, il est temps que le monde entier sache la vérité de ce qui se passe en matière des droits de l’homme au Sahara occidental. « La femme sahraouie est torturée et malmenée dans les prisons marocaines. Vous devez dénoncer ce que fait le Maroc avec la complicité de la France », ont-ils dit à l’adresse de leurs hôtes.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

2 Réponses à “Sahara occidental: la France appelée à ne pas s’opposer aux initiatives de surveillance des droits de l’homme”

  1. SINDBAD 25 avril 2011 08:47

    Voici mon avis qui reste très objectif: le peuple sahraoui ( y compris les Marocains installés au Sahara, les Sahraouis installés au Maroc et les Sahraouis des camps)..doivent s exprimer librement..Avec une commission de surveillance internationale.Un peu le style Cote d Ivoire.
    La démocratie doit s imposer ici au Sahara..Le Maroc,le Polisario et l Algérie doivent s incliner devant la décision des urnes..Aussi simple que cela mais cela reste encore une utopie.

  2. wydadi 24 avril 2011 16:12

    Je vais vous citer quelques références historiques basé sur des rapports officiels que vous devriez reprendre prochainement dans vos articles , si votre site respecte la neutralité et l’objectivité dans ces articles :

    1-Concernant le referendum de 1984 : c’est suite a une proposition du Maroc et du défunt roi Hassan 2 qui l’a proposé a la communauté internationale et non pas l’Algérie ou les milices du polisario , au niveau des électeurs la liste des électeurs sujet de discorde dans ce plan de referendum c’est le polisario qui a refusé cette liste en excluant quelques nomades sahraouis qui ont fuit la guerre pour s’installer au nord du Maroc et le polisario a exigé que la liste qui doit être prise en compte est la liste de 1974 établi à l’époque par les colons espagnols , est qui a fait perdre des années de négociation .
    2-Concernant cette république sahraoui qui s’est autoproclamé et qui n’est reconnu par aucun organisme internationale ( ni l’ONU ni autre ) , la seule organisation qui la reconnu c’est l’organisation africaine que le Maroc a quitté car il refuse de voir une partie de son territoire faisant partie d’une organisation , soutien qui été fait suite a des pressions algériennes sur l’organisation africaine
    3-La Maroc est le pays qui a proposé le plan d’autonomie et non pas le polisario ou l’Algérie , et aujourd’hui on ne parle plus de referendum mais uniquement de plan d’autonomie proposé par le Maroc
    4-Concernant les droits de l’homme , sujet qui vous tient a cœur apparemment dans vos articles , sachez chère Monsieur que le camp de tindouf est « le seul camp au monde » depuis 34 ans ou la convention de Genève sur la protection des réfugies n’est pas respecté et c’est le seul camp au Monde depuis 1977 ou l’UNHCR a qui ont refuse l’entrée pour procéder a un recensement , c’est a dire que c’est le seul camp au monde ou on ne connait pas a nos jours le nombre de réfugies et cela est une violation du droit internationale
    5- a ce jour le droit de rapatriement des réfugies est interdit , raison pour laquelle l’UNHCR a ouvert 2 ouvert 2 bureaux , le premier a Laayoune et le deuxième a Tindouf ,pour que celui de tindouf envoie les réfugies et celui de Laayoune les réceptionne et a ce jour ou le rapatriement est interdit par cette milice
    6- Le polisario est la seule milice de la région qui utilise encore l’esclavage des enfants noirs ( voir documentaire stored documentaire australien qui a gagné des prix en Europe sur les droits de l’homme )
    7- le CCR aprés une mission en 2003 au Maroc suite aux allégations du polisario a conclu qu’il n’y avait plus aucun disparu lié au conflit .
    8-Dans les camps de polisario, les enfants sont séparés car on envoie des enfants en Algérie ou a cuba pour soi disant de l’éducation mais dans le seul but est de s’assurer que les familles ne vont pas fuir , vous parlez encore de liberté ???
    9-la commission européenne anti fraude ,a fait un rapport sur ce qui se passe a tindouf sur le détournement de l’aide humanitaire et l’augmentation des populations.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom