Top

YouTube et Facebook, les reporters sans frontières en Syrie

le 24 avril 2011 à 1:24 

Pourquoi Al Jazeera ne couvre pas les événements en Syrie avec la même intensité qu’elle a couvert la Tunisie ou l’Egypte? En réalité, Al Jazeera semble orienter sa vision vers la Libye et le Yémen, alors que la révolte syrienne est réprimée dans la violence la plus extrême par les hommes de Bachar El-Assad.

Alors que les jingles sur Kadhafi, Moubarak et Ben Ali, inondent la chaîne qatarie, aucune image dévalorisante de Bachar El Assad n’est diffusée sur la Toile arabe. Contrairement à la révolution dans les autres pays arabes, la Syrie ne fait pas encore partie des pays arabes à bousculer et le chef du régime de Damas l’a bien compris et a donné des orientations à ses 15 services de renseignements (les plus importants et les plus efficaces dans le monde arabe) pour verrouiller l’espace médiatique aux médias étrangers. Aucun média occidental ou arabe ne couvre les soulèvements en Syrie.

The New York Times relate les événements depuis Le Caire, The Washington Post depuis Beyrouth. Reuters a des correspondants à Damas, et les représentants des chaînes arabes comme Al Jazeera et Al Arabya couvrent du Caire et du Liban.

YouTube, Facebook et Twitter sont presque les seules sources d’informations venant de Syrie à travers des reporters anonymes qui risquent parfois leur vie pour transmettre une photo ou une image. Certaines images sont même insoutenables et les blogueurs n’hésitent pas à les diffuser pour choquer l’opinion internationale. Ces images transmises via Internet, ne passent ni par un comité de rédaction ni par un responsable qui gère la déontologie et l’éthique et encore moins par un journaliste dont la mission est de transmettre les preuves de ses écrits par l’image ou le reportage. Aujourd’hui, c’est devenu une certitude les médias internationaux sont manipulés.

Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie. « Jorge Luis Borges »

Al Jazeera, qui a couvert les premières révolutions arabes et qui s’est vantée du rôle qu’elle a joué dans la destitution de Ben Ali et de Moubarak, protège El Assad, parce que la Syrie est considérée comme la véritable menace et le point de résistance contre Israël. Sa chute affaiblirait le Hezbollah et le Hamas, ses bras armés non déclarés dans le Moyen-Orient. C’est d’ailleurs le même manque d’enthousiasme qui a caractérisé la couverture par la chaîne de l’Intifadha libanaise contre la Syrie, en 2005, affirme un journaliste américain.

Selon lui, il est plus facile d’attaquer les présidents yéménite, libyen ou égyptien, qui sont ou étaient tous, à leur manière, des «traîtres» à la cause arabe, que de critiquer Bachar El Assad. Même Al Arabiya marche pour une fois sur la même ligne éditoriale qu’Al Jazeera, l’Arabie Saoudite et le Qatar partagent enfin le même désir d’éviter une crise en Syrie, par crainte du chaos qui pourrait en résulter. Une situation qui déplait aux Occidentaux qui soutiennent, pour leur part, la chute du régime de Bachar El Assad pour protéger Israël. Mais ils restent impuissants et ne peuvent intervenir surtout après l’échec de la campagne anti-Kadhafi et surtout avec l’absence d’un retour d’onde de la télévision ennemie des pays totalitaires arabes: Al Jazeera.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

5 Réponses à “YouTube et Facebook, les reporters sans frontières en Syrie”

  1. Algérien 25 avril 2011 15:25

    c’est une révolte populaire, cesser de semer la zizanie entre tribus et les factions religieuse. vive les révoltes où qu’il soi.

  2. SE 25 avril 2011 00:52

    je ragarde al jazeera en arabe et la syrie y est bien relate je trouve cet article bien mediocre

  3. lancb 25 avril 2011 00:00

    Pas du tout! al jezira ne diffuse pas parce que elle a un deal avec les usa et les mollahs d’iran, il ne s’agit pas de proteger bachir pour proteger le hamas par ex , contre israel, mais de garder la syrie au chaud car est le verrou de l’iran, si la syrie tombe au mainsd’islamistes DES USA, formés au pentagone (sisi), les mollahs seront finis, or les usa (PLAN BREZINSKI) veulent les mollahs vivants et gestionnaires de l’islamismes chiites ( pour la phase suivante):
    guerre contre la chine.
    au passage ce deal avec les mollahs rafle le petrole de l’empire britannique et
    met l’europe à genou pour 1000 ans!
    Donc al jezira protege hamas-hezbollahs (amis des usa), protege les mollahs (amis des usa) pour tuer BP (ennemi des usa et donc finir l’empire britannique, rendre l’europe naine et muette, et lancer 1 milliards de musulmans contre la chine en agitant les province chinoises -musulmanes et PETROLIFERES!
    Salut

  4. zqzq 24 avril 2011 20:32

    je taime

  5. alaoui 24 avril 2011 17:01

    l art music politique

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom