Top

Honolulu : les « zombies du smartphone » en ligne de mire

le 24 octobre 2017 à 12:22 

Vous avez peut-être, déjà heurté dans la rue, ce que l’on appelle maintenant les « zombies des téléphones ». Ce sont, des personnes obnubilées par leur smartphone, à un tel point qu’ils ne font plus du tout attention à ce qui se passe autour d’eux. La tendance, prend des proportions inquiétantes et devient source d’incidents et d’accidents dans les rues. La ville d’Honolulu, dans l’État américain d’Hawaï, a décidé de sévir contre ceux qui traversent la rue les yeux rivés sur leur téléphone portable.

Le maire d’Honolulu Kirk Caldwell, ne plaisante plus avec les piétons obnubilés par leur smartphone. Il a donc décidé de passer à la phase de répression. Dorénavant, traverser la rue en lisant ou en tapotant son téléphone portable sera passible d’une amende pouvant atteindre 35 dollars. Honolulu est la première grande ville américaine à prendre une telle mesure, car c’est devenu semble-t-il un véritable problème de santé publique. La mesure dit clairement, « qu’aucun piéton n’a le droit de traverser une rue ou une voie rapide en regardant un appareil électronique ». Il est toutefois encore autorisé de parler au téléphone en traversant, tant que l’on regarde devant et autour de soi.

Nul doute, que cette décision va faire référence, et qu’elle sera suivie par d’autres mairies. Elle fait suite à l’augmentation d’accidents dus à ce phénomène. En effet, selon l’association des gouverneurs d’états sur la sécurité des autoroutes (GHSA), l’an dernier près de 6 000 piétons ont été tués par des voitures. C’est 11 % de plus qu’en 2015 et 22 % de plus qu’en 2014. Il s’agit surtout du plus haut niveau d’accidents de piétons en deux décennies.

Cependant, on peut tout de même regretter de devoir appliquer une action répressive plutôt que préventive et éducative. Face à ce même type de problème, une ville allemande a décidé de tester les feux rouges au sol, tandis qu’une ville chinoise a carrément créé dans certaines rues, une ligne spéciale pour les utilisateurs de smartphones. Sans tomber dans des extrêmes d’un côté comme de l’autre, il semblerait qu’une sérieuse sensibilisation soit devenue dans un premier temps nécessaire.

Crédit photo : eric cabrimol

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom