Top

Claude Guéant : « Pas d’immigration pour ceux qui ne maitrisent pas le français »

le 25 août 2011 à 3:56 

Le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, a réaffirmé sa volonté de réduire l’immigration légale en France de 20.000 immigrés par an, insistant dans ce contexte sur le fait qu’il a adressé une circulaire aux préfets, qui prévoit que l’immigré devra maitriser la langue française et que les candidats à la naturalisation soient laïques.

Le ministre de l’intérieur a dans un entretien publié ce mardi 23 août par l’express, déclaré assumer la politique de réduction de l’immigration légale et illégale menée par ses services et visant à expulser 30.000 immigrés illégaux d’ici fin 2011 et à réduire de  20.000 le nombre d’immigrés qui entrent annuellement sur le territoire français et dont le nombre et de 200.000. Claude Guéant a défendu la décision d’empêcher l’entrée d’immigrés clandestins tunisiens suite à la révolution et leur reconduction hors des frontières françaises, indiquant que 4 des 8000 personnes arrêtés ont été expulsés. Selon le ministre ces décisions ont fait « que il n’y a plus aujourd’hui d’arrivée significative ».

A la question de savoir s’il y avait trop d’étrangers en France, Claude Guéant a précisé que le gouvernement « n’a jamais prôné l’immigration zéro, je dis simplement que, pour que l’intégration soit une réussite, il faut avoir la capacité d’accueillir, c’est-à-dire de former, de donner du travail, de faire partager nos valeurs ».

Claude Guéant a dans ce contexte annoncé qu’il exige également « la maitrise de la langue française pour tout candidat à l’immigration en France », suggérant que les connaissances exigées se situent au « niveau de celles d’un élève en fin de scolarité obligatoire ». Il a d’un autre coté indiqué qu’il avait signé une circulaire destinée aux préfets les guider dans l’instruction des demandes de naturalisation, soulignant que « les conditions de l’assimilation -c’est le mot utilisé par le Code civil- doivent être étroitement vérifiées. » donnant plus de précisions sur ces conditions le ministre de l’intérieur a estimé qu’ « un étranger qui souhaite s’installer durablement en France doit épouser notre communauté de destin et donc en accepter les principes les plus élémentaires, comme l’égalité hommes-femmes et la laïcité ».

Sur le plan sécuritaire, Claude Guéant a déclaré que la menace terroriste « reste à un niveau élevé, aussi bien pour nos compatriotes à l’étranger qu’en France » annonçant dans une réponse à une question sur le nombre de jeunes français combattant dans les rangs djihadistes qu’il était « quelques dizaines », chiffre indiqué pour la première fois, alors que cela ne concernaient auparavant que les arabes.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom