Top

Attentats : faire face à l’évolution des pratiques terroristes

le 26 mai 2017 à 8:31 

Il faut bien se résoudre à imaginer un quotidien intégrant partout des menaces terroristes. C’est une triste, mais indispensable constatation à faire pour y faire face. Le dernier attentat de Manchester vient confirmer que les cibles sont multiples et souvent plus liées à des opportunités qu’à des symboles précis.

La simple protection ne suffit plus et sera toujours insuffisante, mais cela n’empêche pas les autorités de tenter de parfaire des dispositifs de sécurité déjà drastiquement renforcés, au Royaume-Uni, mais aussi en France.

La France, entre dans une phase de sensibilisation de tous, en vue des nombreux rassemblements populaires qui vont se dérouler durant la saison estivale. Le ministère de l’Intérieur a publié un guide destiné à la sensibilisation des organisateurs de manifestations estivales. Le document explique ainsi aux équipes de sécurité de s’habituer à repérer « un véhicule de livraison stationné devant une manifestation », « paraissant en surcharge », ou dont le chauffeur aurait « une conduite mal assurée ». Le manuel donne de nombreuses indications, qui prennent en compte les modes opératoires des anciens attentats comme celui de Nice.

Le guide fait le point des différents moments et endroits « sensibles », qui représentent des cibles potentielles comme par exemple les files d’attente, qui se généralisent avec les différents contrôles. Elles créent des sortes de rassemblements avant le rassemblement. Le phénomène est amplifié si les files constituées, débordent dans la rue.

Les sites touristiques français ont le droit eux-aussi, à un traitement spécial avec la mise en place par la préfecture de police de Paris d’un centre de vidéosurveillance entièrement dédié à sept zones touristiques. Celui-ci comprend la tour Eiffel, le musée du Louvre ou encore le quartier de Montmartre. Les accès à la capitale depuis les aéroports devraient faire l’objet d’une « sécurisation spécifique », ainsi que l’ensemble des transports en commun.

C’est toujours le même jeu du chat et de la souris, qui oblige les autorités à s’adapter à l’évolution des pratiques des terroristes. Par exemple, à Manchester, les terroristes ont opéré à la fin du concert, non pas pendant et avant. Donc depuis mardi soir, les policiers et militaires du dispositif Sentinelle ont précisé, qu’ils allaient « adapter leurs horaires pour sécuriser de manière visible la sortie des salles de spectacle ». Un arrêté du préfet de police autorise les contrôles d’identité aux abords de différentes salles de spectacle.

En ligne de mire de ces mesures, la priorité aux événements sportifs prévus en France. Notamment, le tournoi de tennis de Roland-Garros, qui devrait accueillir environ 45 000 Personnes du 28 mai au 11 juin, et surtout le casse-tête que représente le cas du tour de France. En 2016, pour la sécurisation de la Grande Boucle, il a fallu mobiliser 23 000 policiers et gendarmes, ainsi que le GIGN. De ce fait, le dispositif 2017 devrait être renforcé.

Crédit photo : Actu Secours

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom