Top

Jean-François Copé souffre du « racisme anti-blancs »

le 26 septembre 2012 à 10:20 

Quand Jean-François Copé souffre du « racisme anti-blanc »Le candidat à la présidence de l’UMP délie les langues en dénonçant la genèse d’un « racisme anti-blancs » en banlieue parisienne.

Dans son livre Manifeste pour  une droite décomplexée, Jean-François Copé revient sur les valeurs que son parti s’évertue à conserver : la persévérance et la bravoure, le fait de « se battre pour gagner », de « donner de soi » ou encore de «  se méfier de celui qui vacille à la moindre rafale et qui recule dès qu’avance l’adversaire ».

Véritable défenseur d’une droite qu’il souhaite « décomplexée », «  libérée du politiquement correct. », le candidat à la présidence de l’UMP évoque également une tendance qui se fait jour dans certains quartiers de banlieue : «  le racisme anti-blancs ».

Un phénomène encore insaisissable à Paris où les sphères politiques et médiatiques sont majoritairement constituées de Français de couleur blanche nés en France de parents français mais qui mérite d’être abordé afin de ne pas «  aggraver les traumatismes ».

Le « racisme anti-blancs » serait une réalité encore ignorée et le maire de Meaux entend éveiller les consciences à ce sujet, d’autant plus s’il devenait le présent de son parti.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom