Top

Procès de néonazis : les médias turcs écartés du tribunal

le 27 mars 2013 à 11:51 

Barbara JohnLa nouvelle a provoqué une vague de contestation en Allemagne : le tribunal de Munich a refusé son entrée aux médias trucs alors qu’il traitait un procès de plusieurs néonazis responsables de la mort de plusieurs personnes dont 8 turcs.

La décision du tribunal de Munich de ne garder aucune place pour les médias trucs lors du procès de néonazis ayant réalisés plusieurs assassinats de nature raciste parmi lesquels 8 meurtres de personnes turques, a étonné, voire choqué, le pays entier.

Le président de la communauté turque, Kenan Kolat, a été l’un des premiers à réagir, se déclarant scandalisé lorsqu’il a découvert la liste des médias acceptées au procès de Beate Zshäpe et de quatre de ses complices.

L’homme de 37 ans et ces derniers sont accusés d’appartenir à un groupuscule néonazi du nom de Clandestinité nationale-socialiste (NSU). Ils seraient responsables de la mort de 10 personnes entre 2000 et 2007, un grec, 8 turcs et une policière allemande.  Arrêtés en novembre 2011, leur procès, qui relance le débat de l’interdiction éventuelle du parti allemand d’extrême droite NPD, se tiendra jusqu’au 17 avril.

Fait étonnant de ce procès : alors que 8 personnes turques figurent parmi les victimes, aucun média truc n’est autorisé dans la salle d’audience qui ne contiendra pas moins de 50 autres médias. Le tribunal de Munich s’est expliqué sur cette absence déclarant que pour donner les autorisations, il avait procédé par ordre de réception des demandes.

Cette erreur du tribunal aura au moins servi à montrer l’exceptionnelle solidarité des médias allemands. En effet, plusieurs se sont montrés généreux et ont offert leur place à des confrères turcs tandis que la Fédération des journalistes allemands a réclamé une place pour les agences de presses turques et grecques, déclarant qu’il était inacceptable qu’aucun de leur média ne puisse être présent lors du procès.

L’avocate des victimes, Barbara John, a elle aussi déploré cette décision du tribunal assurant que « ce procès ne sera pas seulement suivi avec attention en Turquie, parmi trois millions de ressortissants turcs ou d’origine turque vivant en Allemagne, beaucoup lisent encore des journaux turcs ou regardent la télévision turque, il n’est pas seulement souhaitable, mais important [qu’ils] aient accès à ce procès ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom