Top

Discriminations en entreprises : La France se positionne en tête selon les origines ethniques

le 28 juin 2011 à 18:43 

Les directeurs de ressources humaines placent l’origine ethnique, l’âge et le sexe en tête des types de discrimination les plus fréquents en entreprise, selon une enquête Cegos-Paris Dauphine, publiée aujourd’hui.

Selon cette étude, 71% des DRH citent l’origine ethnique comme forme de discrimination la plus fréquemment rencontrée en général, suivie de l’âge, (69%) et du sexe, (68%). Viennent ensuite le handicap (50%), l’apparence physique (48%) et les activités syndicales (36%).

Interrogés sur les discriminations dans leur propre entreprise, les DRH ont une lecture différente: l’âge est cité comme étant la discrimination la plus répandue, (32%), devant les activités syndicales (23%), l’état de santé,  (19%) et l’apparence physique, (19%). Ils ne sont que 9% à citer l’origine ethnique comme source de discrimination et 14% pour le sexe.

Chez les salariés, les perceptions des DRH ne se retrouvent qu’en partie : 41% d’entre eux mettent en avant l’âge comme source de discrimination, 36% l’apparence physique et 32% le sexe. Viennent ensuite les activités syndicales, (29%), l’origine ethnique, (28%) l’état de santé, (27%), la situation de famille, (24%), la nationalité, (19%) et le handicap (19%).

Le moment du recrutement est le moment où la discrimination est le plus souvent à l’œuvre selon 80% des DRH, un chiffre stable par rapport à 2007. Viennent ensuite l’accès à des postes de responsabilité, cité par 49% des DRH interrogés, puis les mesures de promotion, (39%). L’étude a été réalisée en interrogeant, en mars et avril, 1.045 salariés et 160 DRH. Il s’agit de la première édition du baromètre Fondation Paris-Dauphine-Cegos sur les pratiques de la diversité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom