Top

Tripoli : La chasse au trésor a commencé en Libye

le 28 août 2011 à 0:56 

Hier, Tripoli était plutôt calme après cette nouvelle victoire des rebelles libyens qui se sont emparés du principal poste-frontière avec la Tunisie.

Dans le même temps, leur progression vers l’ouest se concrétise à pas assurés, des combats ponctuels ont eu lieu sur le front Est et à Tripoli, et les appels internationaux à la réconciliation et au renoncement à toute vengeance se sont multipliés, aussi bien du côté de l’Union européenne, des Nations unies que de l’Union africaine.

L’intervention de la France en Libye est un «investissement sur l’avenir», a estimé avant-hier le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, dans un entretien au quotidien français Aujourd’hui. Ainsi, le chef de la diplomatie français soutiendra que le 1 milliard de dollars, coût français de l’opération militaire en Libye, est «un investissement sur l’avenir». Selon lui, «les ressources du pays ont été confisquées par Kaddafi qui a accumulé les stocks d’or». «Cet argent doit servir au développement de la Libye. Une Libye prospère sera un facteur d’équilibre pour la région», a affirmé Alain Juppé.

«Il n’y a pas une course à qui arrivera le premier en Libye», a assuré avant-hier le ministre des Affaires étrangères italien, Franco Frattini, dans un entretien à la radio publique Rai. Le chef de la diplomatie italienne affirme que l’Italie et la France ne sont pas engagées dans une bataille «de type colonial» pour s’emparer des richesses de la Libye. Pourtant, les commentaires dans les milieux économiques occidentaux particulièrement, et les articles de presse sur ce sujet, notamment italienne, relatent de la concurrence certaine entre les deux pays pour décrocher les meilleurs contrats dans la Libye post-Kaddafi, alors que les deux pays enchaînent décisions, conférences et déclarations sur l’avenir de la Libye.

Quant à la capitale britannique, elle a débloqué une aide de 3,4 millions d’euros pour la Libye. Elle sera utilisée pour fournir une aide médicale à 5 000 blessés et nourrir près de 700 000 personnes, a annoncé hier le ministère britannique de l’Aide au développement.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom