Top

Tripoli : Les rumeurs fantaisiste sur Kadhafi en Libye

le 28 août 2011 à 7:00 

La capitale libyenne Tripoli était calme hier après une nuit émaillée d’explosions isolées et de rafales d’armes automatiques dans différents quartiers de la ville.

A la suite de combats intenses ces derniers jours dans certains quartiers, qui ont vu les rebelles prendre largement l’avantage, les combattants du régime semblent avoir opté pour une stratégie de harcèlement, frappant çà et là en petits groupes pour maintenir la tension avant de se retirer. Le chef des opérations militaires des rebelles à Tripoli, Abdel Najib Mlegta, a assuré que ses forces contrôlaient 95% de la ville après la prise mardi par les rebelles du QG du dirigeant en fuite Mouammar Kadhafi dans le quartier de Bab Al-Aziziya. Les rebelles ont dit contrôler entièrement l’aéroport international de Tripoli, tout en faisant état de poches de résistance aux alentours, au lendemain de la chute d’obus et de roquettes qui ont détruit trois appareils civils sur le tarmac.

Selon Bachir Al-Taibi, chef des combattants rebelles contrôlant l’aéroport, ses forces procèdent actuellement par trois fronts à «un nettoyage» du secteur des forces fidèles au régime de Mouammar Kadhafi. Sur un autre front, les rebelles libyens se sont emparés du principal poste-frontière avec la Tunisie, signant une nouvelle avancée. L’Otan a pour sa part indiqué avoir mené de nouveaux bombardements à Syrte, située à 360 km à l’est de la capitale libyenne Tripoli, où la rébellion contrôle désormais la quasi-totalité de la ville. L’Otan a affirmé avoir détruit onze véhicules équipés d’armes, trois véhicules militaires de logistique et un véhicule blindé à Syrte, ajoutant avoir aussi frappé deux abris militaires et un poste d’observation dans la ville. Des avions de l’OTAN ont également attaqué d’autres positions du régime libyen près de Tripoli.

Accédant à la demande du CNT, Londres a débloqué 3,4 millions d’euros d’aide humanitaire pour la Libye, qui seront utilisés pour fournir une aide médicale à 5 000 blessés et nourrir près de 700 000 personnes, a annoncé hier le ministère britannique de l’Aide au développement. Cet argent «va aider pour les services de base, en particulier fournir de la nourriture à un peu moins de 700 000 personnes mais aussi apporter un fort soutien médical à 5 000 blessés», a expliqué le ministre de l’Aide au développement, Andrew Mitchell. Les fonds ont été envoyés au Comité international de la Croix- Rouge (CICR), a précisé le porte-parole du ministère, Chris Kiggell. Le CICR «décide au jour le jour comment utiliser l’argent, mais l’accent va être mis pour l’instant sur Tripoli».

La situation humanitaire est cependant critique. Hier, 17 patients ont été évacués d’un hôpital de Tripoli où au moins 80 personnes sont décédées apparemment faute de soins, des combattants loyaux au régime de Mouammar Kadhafi ayant tenu le personnel soignant à distance pendant six jours.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Tripoli : Les rumeurs fantaisiste sur Kadhafi en Libye”

  1. oblomov 28 août 2011 12:28

    Si l’OTAN veut bombarder Tripoli : « Kadhafi se cache à Tripoli ! »
    S’ils préfèrent bombarder Syrte : « Khadafi se cache à Syrte ! »
    Et maintenant, ils vont bombarder l’Algérie ?

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom