Top

Attentat en Algérie : Bruxelles, le jour d’après…

le 29 août 2011 à 4:14 

L’attentat kamikaze du mess des officiers de Cherchell laisse, ici, à Bruxelles pantois. Les Européens, sensibles, plutôt deux qu’une, à la question terroriste, dénoncent, certes, avec véhémence «l’horrible acte», le «carnage», la «folie meurtrière»,… Cependant, et les sources traditionnellement proches des milieux décisionnels des 27 ne s’empêchent pas de le déclamer, il y a eu à Cherchell une manifeste absence de vigilance.

Les services de sécurité algérien, tous secteurs confondus, sont tout de même parvenus à un degré de professionnalisme dans la lutte antiterroriste qui aurait dû leur permettre de déjouer ou du moins diminuer de l’ampleur de l’horreur du crime kamikazéen. Il est vrai, néanmoins, que ce genre d’actes, difficiles à anticiper, laissent benoits plus d’un service de renseignement ou de sécurité. Ici à Bruxelles, ce n’est pas tant le suicidaire attentat qui interpelle cela arrive partout en Europe et hélas, risque encore d’arriver, mais la relative facilité avec laquelle l’innommable meurtre a été commis. Et aussi, pourquoi ne pas le souligner tout de suite, le lieu du forfait. Cherchell. Ex-Cesarée, la prunelle des yeux de l’Antique Rome et de l’Algérie indépendante.

Ce bijou méditerranéen prisé tant par sa beauté et ses splendeurs naturelles que par son positionnement géostratégique signifie, tout le monde le sait, ici et là-bas ou làbas et ici, l’Académie interarmes. Le haut lieu de stratégie militaire a ses symboles historiques tant étrangers qu’algériens. Les ex-combattants de l’ANC (Afrique du Sud), du MPLA (Angola), des unités de résistance palestiniennes du temps où l’expression valait son pesant d’or et de dignité (FDLP, Feth, FPLP…) Quelques noms de personnages mythiques qui ont connu ou fait Cherchell.

L’Académie interarmes de Cherchell. Nelson Mandela. Georges Habbache dit le Dr Habbache. Naef Hawatmeh dit Abou Natf. Le kamikaze qui a frappé Cherchell a fait beaucoup de mal à l’Algérie tant au plan physique (mort de plusieurs officiers de l’ANP), moral ou psychologique. Y aura-t-il un après-Cherchell au sens d’une lutte plus intense contre la terreur et d’une vigilance plus accrue ? Les jours à venir nous enseigneront davantage.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

3 Réponses à “Attentat en Algérie : Bruxelles, le jour d’après…”

  1. riad 29 août 2011 17:13

    C’est un attentat commis par les terroristes du mossad…

    sur et certain!!!

  2. zakaria75 29 août 2011 13:36

    Je trouve stupide votre commentaire « Mr Ano »…les services de sécurité donc des militaires et ils organisent un attentat pour tuer des militaires…bravo
    Ce qui sont morts et les blessés ce sont des officiers algériens et étrangers (dont deux morts de nationalités syriennes)…
    Vous allez nous dire aussi que el Quaida au maghreb c’est une branche des services secret algériens….
    Et de quelle révolution vous parlez? celles que veulent ces parties islamistes avec le retour du FILS et de ces criminelles du GIA et autres? de celles qui a causés 200.000 morts?
    Parce qu’ eux, il l’a veule la révolution mais avec eux ce n’est pas la démocratie avec un vote une voix, c’est la charia avec un votre une fois..

  3. Ano 29 août 2011 06:17

    A savoir si ce n’est pas les services de sécurité algérien qui ont fait cet attentat afin de détourner le regard et conforter vis à vis de l’occident les pseudo généraux à leur poste ? Il y a des révolutions en ce moment !

    Il faut juste savoir que tôt ou tard, la revolution va arriver en Algérie !

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom