Top

Le CNT prépare « la Libye nouvelle », Kadhafi toujours introuvable

le 29 août 2011 à 7:30 

Huit jours après le début de l’offensive rebelle, les affrontements ont cessé dans la capitale libyenne. Tripoli était calme hier. La vie y a repris, les commerces rouvrant petit à petit tandis que les habitants nettoient les décombres.


L’aéroport et la zone environnante ont été sécurisés mais les rebelles redoutent désormais les actions d’éléments pro-Kadhafi. Les combats se sont cependant poursuivis hier dans d’autres secteurs. Les rebelles ont pris hier le contrôle de la localité de Ben Jawad et se trouvent actuellement à 30 km à l’ouest de Syrte, fief du colonel Mouammar Kadhafi. «Nous avons pris Ben Jawad aujourd’hui, et à l’ouest, les rebelles de Misrata sont à 30 km de Syrte», a déclaré Mohammed Al-Fortiya, commandant des rebelles de Misrata.

Par ailleurs, des négociations sont en cours avec les leaders tribaux de Syrte, à 360 km à l’est de la capitale Tripoli, en vue d’une reddition de la ville. Pendant ce temps, une cinquantaine de pays sont invités à la réunion du Groupe des amis de la Libye, proposée par la France, afin d’entendre les demandes des responsables du Conseil national de transition (CNT) et les aider à forger «la Libye nouvelle», après près de 42 ans du régime de Mouammar Kadhafi.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, participera à la conférence qui se déroulera en fin d’après-midi au palais de l’Elysée, sous la co-présidence du Premier ministre britannique, David Cameron, et du président Nicolas Sarkozy, premiers soutiens du CNT. Ce soutien passe prioritairement par le dégel des avoirs de Kadhafi et de ses proches bloqués dès la fin février par une résolution de l’ONU. Malgré les réticences de l’Afrique du Sud, qui siège au Conseil de sécurité, les efforts diplomatiques déployés par Washington, Londres et Paris notamment, ont déjà permis de débloquer cette semaine devant le comité des sanctions de l’ONU 1,5 milliard de dollars d’avoirs gelés dans les banques américaines. Un déblocage partiel qui doit être suivi d’initiatives du même genre.

La rébellion réclame 5 milliards de dollars d’aide d’urgence, le groupe de contact sur la Libye va accélérer le processus pour débloquer les avoirs libyens gelés et fournir au CNT 2,5 milliards de dollars d’ici la fin du mois. Les avoirs libyens dans le monde sont conséquents : 37 milliards de dollars ont été gelés aux Etats-Unis, 12 milliards de livres en Grande-Bretagne, plusieurs milliards d’euros en France notamment. Le secrétaire général de l’ONU, qui a proposé l’envoi d’une force de police en Libye, a indiqué qu’il aurait des discussions à ce sujet à Paris le 1er septembre où il doit rencontrer Moustafa Abdeljalil.

La sécurisation des installations pétrolières, la restauration des infrastructures et le rétablissement de l’Etat de droit seront également discutés à Paris. Les Etats-Unis devraient être représentés par la secrétaire d’Etat Hillary Clinton. Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, a annoncé sa participation. La Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil ont été invités. La Chine, hostile aux frappes de la coalition, a fait savoir qu’elle analyserait «avec bienveillance » cette invitation, un signe jugé plutôt «encourageant» du côté français.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom