Top

Maroc : trois mois fermes pour avoir rompu le ramadan

le 29 août 2012 à 8:27 

Un jeune marocain a été condamné à trois mois de prison fermes pour avoir pris un repas en public lors de la période de ramadan et à une heure où les croyants sont sensés jeûner.

L’homme a été arrêté à Rabat alors qu’il était en train de prendre un repas. Arrêté, il a été jugé et reconnu coupable par le tribunal.

L’homme s’était défendu en disant qu’il agissait selon les principes de « liberté individuelle » et selon ses propres « convictions » mais cela n’a pas servi face à la loi marocaine.

Au Maroc, selon l’article 222 du code pénal, rompre le ramadan peut coûter jusqu’à six mois de prison ferme.

Sur Facebook est récemment apparue une page intitulée « Masayminch », « nous ne jeûnons pas » en arabe marocain, qui prône « le droit de ne pas jeûner pour les non croyants ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom