Top

Amnesty International tacle la France sur les expulsions des Roms

le 29 novembre 2012 à 11:16 

Dans un nouveau rapport intitulé « Chassés de toutes parts », l’ONG Amnesty International demande à la France d’arrêter l’expulsion forcée des Roms et la destruction des campements existants sur le territoire.

John Dalhuisien, directeur du programme Europe d’Amnesty International, remarque certes une « amélioration au niveau de l’approche et du discours » mais « la pratique des expulsions forcées se poursuit à un rythme alarmant ».

François Hollande avait pourtant fait de l’arrêt de la politique des expulsions commencée par Nicolas Sarkozy un de ses thèmes de campagne. Depuis le début de l’année, d’après la chercheuse Marion Cadier, plus de 9.000 Roms ont été expulsés durant les 9 premiers mois de 2012 avec un pic durant l’été, soit après les élections, avec 2.300 expulsions.

Les démantèlements des campements devraient, d’après Amnesty International, être accompagnés d’une offre pour de nouveaux logements, un souhait exprimé par le président de la République au collectif RomEurope lorsqu’il était en pleine campagne électorale.

Les expulsions forcées conduisent aussi à des « ruptures de soins » ainsi qu’à « l’effondrement psychique » des enfants. Véronique Decker, directrice d’une école qui scolarise des enfants Roms a commenté que « nous créons des enfants qui ne trouvent pas leur place ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom