Top

Attentat de Marrakech: C’était une bombe télécommandée

le 30 avril 2011 à 15:05 

Une bombe déclenchée à distance a provoqué l’attentat de jeudi qui a fait 16 morts dont 7 Français à Marrakech, a annoncé, hier, le Maroc, qui soupçonne des émules d’Al-Qaîda.

Les premiers éléments de l’enquête «ont montré que la bombe était composée de nitrate d’ammonium et d’explosifs TATP, ainsi que de clous, et que l’explosion a été déclenchée à distance», a déclaré devant le Parlement à Rabat le ministre marocain de l’Intérieur, Taeb Cherkaoui.

En conséquence, a-t-il souligné plus tard dans un point de presse, «l’hypothèse du kamikaze», avancée dans un premier temps, est désormais «exclue». «La manière dont cet acte a été exécuté nous rappelle le style utilisé d’habitude par l’organisation Al-Qaîda», a-t-il encore dit à propos de cette attaque, la plus meurtrière depuis les attentats islamistes de mai 2003 à Casablanca, qui a visé un café du centre de Marrakech, à 350 km au sud de Rabat. Selon des témoins, interrogés par les enquêteurs, la police dispose désormais du portrait-robot d’un suspect.

Un haut responsable de la sécurité, parlant à l’AFP sous le couvert de l’anonymat, a toutefois indiqué qu’il n’y avait eu «pour l’instant aucune arrestation à la suite de cet attentat». Une vidéo attribuée à l’organisation Al-Qaîda au Maghreb islamique (Aqmi), diffusée sur internet, avait menacé le Maroc trois jours avant l’attentat de Marrakech, la plus grande ville touristique du royaume chérifien.

Cette vidéo mise en ligne le 25 avril sur YouTube présente cinq jeunes gens armés dont l’un d’eux, masqué, prend la parole pour annoncer leur détermination à défendre des personnes détenues au Maroc. 13 des 16 personnes tuées dans l’attentat qui a soufflé le café Argana, sur la place Jamâa El-Fna, haut lieu du tourisme à Marrakech, ont été identifiées, à savoir 7 Français, 2 Canadiens, 2 Marocains, 1 Anglais et 1 Néerlandais, a déclaré le ministre de l’Intérieur.

Une source médicale a, pour sa part, indiqué que parmi les seize morts il y avait huit Français, deux Canadiens, deux Marocains, un Anglais, un Néerlandais, un Suisse et un Portugais. Mais cette information n’a pas été confirmée par les autorités marocaines.

Les derniers bilans officiels font en outre état de 26 blessés. L’attentat n’a pas été revendiqué, et les enquêteurs ont procédé à des interrogatoires de témoins, notamment deux touristes néerlandais qui ont décrit un homme suspect qu’ils ont vu dans le café Argana.

Les témoignages de ces deux touristes ont permis d’établir un portrait-robot, et les deux touristes ont été conduits à la morgue, mais n’y ont pas reconnu parmi les victimes l’homme croisé dans le café. Selon des déclarations faites à l’AFP par l’un d’eux il s’agit d’un Arabe, jeune, bien rasé et aux cheveux longs. J’ai demandé aux enquêteurs ce matin : «Est-ce que vous pensez que c’est lui ?» et ils m’ont dit «oui», a indiqué hier ce touriste.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Attentat de Marrakech: C’était une bombe télécommandée”

  1. Jean Pierre FY 30 avril 2011 16:05

    On emmène pas ses enfants sur un champ de mines parce que le voyage n’est pas cher et que l’ont va pouvoir être une caricature de marchand dans les souks. On n’emmène pas ses enfants dans un endroit où le tourisme sexuel est juste avant la Thaïlande depuis le tsunami (mot filtré pour définir quelque chose de plus grave) Tapez les mots Maroc et pédophilie sur Google et après expliquez à votre entourage que vous pouvez encore vous regarder dans un miroir !!
    Un enfant c’est TRES important !!!

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom