Top

Un tiers des familles refusent toujours les dons d’organes

le 6 août 2014 à 3:00 

Don_organesSi les prélèvements d’organes en vue d’une greffe sont en hausse de 4 % sur l’année 2013, les refus sont toujours aussi nombreux. Près d’un tiers des familles continuent en effet à s’opposer au don.

Ainsi, selon la dernière étude de l’Agence de la biomédecine, les dons d’organes sont en augmentation dans toutes les catégories de donneurs, qu’ils soient en mort totale, en mort cérébrale et même en cas de donneurs enfants.

Le nombre d’organes prélevés a donc augmenté de 4 % en 2013 en moyenne toutes catégories confondues et même de 9,9 % chez les donneurs pédiatriques. Au final, plus de 2100 prélèvements on été réalisés et notamment grâce à des donneurs vivants qui font don d’un de leurs reins par exemple.

Pour les reins justement, l’insuffisance actuelle de greffons disponibles pose problème selon l’Agence. Pour 4,7 candidats à la greffe, il n’y a qu’un greffon disponible. Même constat pour la greffe cardio-pulmonaire : pour un greffon, on dénombre 3,5 candidats. Il faudrait donc davantage de dons et donc un taux de refus moins important. En effet, l’Agence de la biomédecine souligne que le taux de refus de prélèvement est encore trop élevé : une famille sur trois n’accepte pas que la personne décédée en fasse l’objet.

Crédits photo : Reytan

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom